Soutien émotionnel

Pour le patient

Pour les proches

Groupes de parole

La maladie est une expérience éprouvante. Elle affecte la personne concernée et son entourage dans de nombreux aspects de sa vie. Au cours d’un cancer, on distingue cinq moments-clés : l’annonce du diagnostic, la période d’entrée dans les traitements, les intervalles entre deux séances de traitement, la fin des traitements et l’après traitement.

Les états émotionnels que la personne malade est susceptible de rencontrer à chacun de ces moments sont variables et chaque individu vit ces étapes à sa façon, selon son histoire, les événements auxquels il a dû faire face, sa sensibilité, sa manière de se représenter les choses et son tempérament. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de réagir : un même évènement suscite des sentiments différents selon les personnes et selon les moments.

Mais dans tous les cas, il est important de pouvoir compter sur un soutien émotionnel tant pour le patient, que pour ses proches voire les professionnels.

Soutien émotionnel pour les patients atteints de cancer

Un diagnostic de cancer bouleverse la vie et génère de nombreuses émotions. Les traitements demandent souvent beaucoup d'énergie et de temps.
Depuis le Plan Cancer, un psychologue est disponible au sein de l'équipe multidisciplinaire hospitalière. Il peut aider à répondre à certaines questions ou angoisses et fournir un soutien au patient et à sa famille proche.

Après la fin des traitements, les contacts avec l'hôpital s'espacent. De nombreux défis apparaissent, des émotions surgissent comme la peur de la rechute, la fatigue…

  • C'est pourquoi, la Fondation contre le Cancer offre un soutien psychologique par téléphone à court terme (max. 6 séances) pour des personnes atteintes de cancer et leurs proches. Ce soutien psychologique est dispensé par des psychologues spécialisés dans la problématique du cancer.
  • Les personnes peuvent également faire appel à des psychologues spécialisés en oncologie. Consultez l'annuaire des psychologues.
  • Parfois les personnes confrontées au cancer souhaitent rencontrer d'autres personnes qui vivent les mêmes épreuves. Partager ses soucis et son expérience peut se révéler utile.

Soutien émotionnel pour les proches de patients atteints de cancer

L’annonce du diagnostic de cancer induit une crise majeure, non seulement chez le patient, mais aussi pour ses proches (famille et/ou amis). En effet, ils assurent souvent un rôle de soutien de façon soudaine et brutale, avec un manque important de préparation et, fréquemment, un manque d’encadrement et de soutien de la part du système de soins.

Or, soutenir et accompagner un malade sur une longue période devient souvent éprouvant pour la famille. Il est donc recommandé aux proches d'un patient de ne pas hésiter à avoir recours si nécessaire à un soutien moral ou psychologique.

Pour cela, ils peuvent s'adresser :

  • au médecin traitant qui soigne leur proche malade,

  • à des groupes de paroles qui offrent aux familles des espaces de rencontres et d'échanges avec des psychologues spécialisés,

  • à des associations

  • à un psychologue, en particulier dans l'hôpital où le patient est traité. La Fondation contre le Cancer qui a également mis en place un service d'aide psychologique permettant aux proches des malades de bénéficier d'entretiens avec des psychologues expérimentés et ce dans le cadre d'un soutien ponctuel.

  • à la ligne d'écoute téléphonique gratuite Cancerinfo 0800 15 801 de la Fondation contre le Cancer. Elle est à disposition des personnes souhaitant évoquer le quotidien de la maladie ou les effets des traitements.

Groupes de parole

Il est parfois bénéfique de rencontrer des personnes qui vivent une situation similaire. Echanger ses expériences peut être une bonne source de soutien. 

Les groupes sont ouverts aux patients, quel que soit leur cancer. Certains groupes sont également ouverts à leurs proches. Le but est que chacun soit écouté, et tout ce qui s'y dit reste bien sûr confidentiel.

Dernière adaptation le: 28/11/2017

Témoignages

Christiane, en rémission d'un cancer du sein
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. En Belgique, environ 10 000 femmes doivent faire face à ce diagnostic chaque année. Mais l’appellation « cancer du sein » englobe en fait plusieurs types de tumeurs distincts, correspondant à des réalités bien différentes en termes de diagnostic, de traitement et de vécu pour la patiente. Christiane nous raconte son histoire.Lire la suite