Cancer du gros intestin

Le cancers du gros intestin

Par facilité, nous utilisons le singulier 'cancer du gros intestin'. Mais il en existe différents types, de sorte qu'il faudrait plutôt parler des' cancers du gros intestin', au pluriel. Et même dans le cadre de pathologies similaires, chaque cas présente des particularités spécifiques.

En Belgique, on enregistre chaque année plus de 7 500 nouveaux cas de cancer du gros intestin.

Cette maladie est un peu plus fréquente chez l’homme que chez la femme. Pourtant, il s’agit du 2ème cancer chez la femme (après le cancer du sein) et du 3ème chez l’homme (après les cancers de la prostate et du poumon). Exceptionnels avant 40 ans, leur fréquence augmente nettement à partir de la cinquantaine. Plus de la moitié des cancers du gros intestin se situent dans sa partie terminale (sigmoïde et surtout rectum).

Un cancer du gros intestin se développe presque toujours au départ d’une excroissance (un polype bénin) de la muqueuse. Au fur et à mesure de sa progression, il envahit les couches profondes de la paroi intestinale. Lorsque des cellules cancéreuses ont pénétré suffisamment en profondeur pour atteindre des vaisseaux sanguins ou lymphatiques, elles peuvent s’échapper et aller coloniser des ganglions ou des organes distants (le foie, parfois les poumons ou les os). Le degré de développement d’un cancer du gros intestin est déterminé en fonction des couches de la paroi intestinale atteintes par la tumeur, et de la présence ou non de métastases (dans les ganglions ou d’autres parties du corps).

Deux classifications existent pour décrire le stade de la maladie: “Dukes” et “TMN”. Si vous entendez le médecin employer ces termes au sujet de votre cancer, faites-vous expliquer ce qu’ils signifient dans votre cas particulier.

Le gros intestin

Notre tube digestif se compose d'une série d'organes. Lorsque nous avalons des aliments, ceux-ci passent par l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, pour arriver enfin dans le gros intestin, lui-même composé du :

  • côlon ascendant (qui suit directement l'intestin grêle et au début duquel se trouve l'appendice) 
  • côlon transverse
  • côlon descendant
  • côlon sigmoïde
  • rectum (qui se termine à l'anus) 

Au total, le gros intestin mesure environ 1,5 mètre de long. Il est situé dans la cavité abdominale (le ventre en langage courant).

La paroi du gros intestin

Elle se compose de plusieurs couches concentriques. De l'intérieur vers l'extérieur, on distingue la couche

  • muqueuse 
  • musculaire 
  • séreuse, formée par le péritoine (une membrane lisse et brillante)

Le rôle du gros intestin

Le gros intestin concentre les résidus alimentaires en résorbant de l'eau et des sels minéraux à travers sa paroi. Il héberge de très nombreuses bactéries (la flore intestinale) qui dégradent les substances ayant échappé à la digestion.  

Le contenu intestinal, contenu composé de résidus alimentaires non résorbables (les fibres alimentaires), de bactéries, de cellules mortes de la muqueuse intestinale, d'un peu d'eau et de glaires, sera ensuite éliminé par l'anus sous forme de selles.