Cancer du sein - Chez l'homme

Types de cancers du sein chez l'homme

Le cancer du sein chez l'homme possède de nombreux points communs avec celui de la femme à quelques particularités histologiques près, comme l'absence de type lobulaire. 

Carcinome

La plupart des cancers du sein chez l'homme sont, tout comme chez la femme, des carcinomes (cancers qui se développent au départ d'un épithélium, c'est à dire le tissu qui recouvre l'intérieur ou l'extérieur d'un organe). La forme la plus fréquente est le carcinome infiltrant des canaux galactophores (73 %). Les hommes peuvent également développer une maladie de Paget ou un carcinome inflammatoire. 

Sarcomes

Certains sarcomes (cancers qui se développent au départ d'un tissu conjonctif, comme par exemple dans les muscles ou les os) peuvent aussi se présenter mais ils sont très rares

Récepteurs hormonaux

L'étude de la présence de récepteurs hormonaux (situés à la surface de certaines cellules) chez les hommes atteints d'un cancer du sein indique que celui-ci serait hormonodépendant dans 80 % des cas.

Fréquence du cancer du sein chez l'homme

L'homme n'est pas épargné, mais le cancer du sein chez lui est néanmoins une maladie rare. Les chiffres de 2008 parlent de 85 cas chez l'homme, pour 9 700 chez la femme. Cela représente ± 1 % de l'ensemble des cancers du sein en Belgique.

L'âge moyen de l'homme atteint d'un cancer du sein se situe entre 60 et 65 ans, soit 5 ans plus tard en moyenne que chez la femme.