La greffe de cellules souches

C'est quoi la greffe de cellules souches?

La greffe de cellules souches, dite aussi greffe de moelle osseuse, est un traitement anti-cancer systémique (qui agit sur l'ensemble du corps). Elle est utilisée pour soigner les leucémies et certains lymphomes non hodgkiniens. Objectif: remplacer la moelle osseuse malade (qui produit des globules blancs anormaux, cancéreux) par une moelle en bonne santé.

Qu'est-ce qu'une cellule souche?

Les cellules souches sont un peu les «mères» des autres cellules. C'est à partir des cellules souches situées dans la moelle osseuse que sont produites presque toutes les cellules sanguines (globules blancs, globules rouges et plaquettes). Quand ces nouvelles cellules arrivent à maturité, elles sont libérées dans la circulation sanguine où elles remplissent leurs rôles respectifs.

Les différents types de greffe

On distingue deux types de greffe:

  • L'autogreffe vient de toi. On prélève 2 à 3% de ta moelle osseuse, on la traite en laboratoire et on te la réinjecte après la chimio, avec ou sans radiothérapie.
  • L'allogreffe désigne un greffon provenant d'une autre personne: soit un proche (souvent un membre de la famille), soit un donneur anonyme. Il existe en Belgique beaucoup de donneurs potentiels de moelle osseuse ou de cellules souches.

Moelle osseuse et moelle épinière: quelles différences?

Ne confondons pas moelle osseuse et moelle épinière!

  • Comme son nom l'indique, la moelle osseuse se situe dans les os. Elle est de couleur rouge et se situe principalement dans les os du bassin, des vertèbres, des côtes, du sternum et du crâne.
  • La moelle épinière est une sorte de prolongation du cerveau, qui se trouve dans la colonne vertébrale. C'est un tissu nerveux qui permet la transmission des informations sensitives et motrices entre les nerfs et le cerveau. Elle n'a donc rien à voir avec la moelle osseuse!  

Greffe et effets secondaires

Les principaux effets secondaires d'une greffe de cellules souches sont les risques élevés d'infections et de saignements (hémorragies).

Les étapes d'une greffe de cellules souches

Étape n°1: Prélèvement des cellules souches

Si les médecins optent pour une autogreffe, ils vont commencer par te prélever des cellules souches (2-3% de ta moelle osseuse) et les conserver. Il y a 2 façons de procéder:

  • Les cellules souches sont prélevées dans la moelle osseuse, grâce à une ponction au niveau du bassin, sous anesthésie générale.
  • Les cellules souches sont prélevées dans le sang. Pour cela, tu dois d'abord prendre un «facteur de croissance», un médicament qui stimule la production de cellules souches dans la moelle osseuse et provoque leur migration dans le sang. Elles sont ensuite prélevées grâce à une machine qui «trie» les cellules sanguines (cytaphérèse). 

Étape n°2: Nettoyage de la moelle osseuse

Si les cellules souches ont été prélevées à partir de moelle osseuse, celle-ci peut être «nettoyée» en laboratoire grâce à des anticorps.

Étape n°3: Chimiothérapie et radiothérapie

Afin d'augmenter les chances de succès de la greffe, le patient reçoit de la chimiothérapie et parfois de la radiothérapie à fortes doses. Le but est d'éliminer la moelle osseuse malade en détruisant un maximum de cellules cancéreuses.
Remarque: afin de recueillir un maximum de cellules saines, le prélèvement (étape n°1) est effectué après un premier traitement, mais avant la chimiothérapie intensive.

Étape n°4: La greffe de cellules souches

Vient ensuite le moment de la greffe proprement dite. On te (ré)injecte les cellules souches saines par voie sanguine (perfusion). Celles-ci vont rejoindre la moelle osseuse et la «recoloniser».

Étape n°5: L'aplasie médullaire

Après la greffe, il faut attendre que la moelle osseuse se reconstitue. Pendant ce temps, forcément, elle ne produit pas encore de cellules sanguines. Cette phase s'appelle l'aplasie médullaire. C'est un moment délicat: tu n'as quasiment plus de système immunitaire (globules blancs) et tes taux de plaquettes sont au plus bas. Les risques d'infection et d'hémorragie sont donc élevés. Voilà pourquoi tu restes isolé(e) en chambre. Cette phase dure entre 10 et 15 jours.

Étape n°6: Régénération de la moelle osseuse

Environ 15 jours après la greffe, la moelle osseuse s'est reconstituée. Elle (re)commence à fabriquer des cellules sanguines, notamment des globules blancs. Ces nouveaux globules blancs reconnaissent les cellules cancéreuses comme anormales et les éliminent. Cette phase de régénération dure 2 à 3 semaines.

Étape n°7: Vérifications

Pour vérifier que la greffe de cellules souches a réussi et que les nouveaux globules blancs sains ont éliminé toutes les cellules cancéreuses, on procède à des examens médicaux: prise de sang, ponction de moelle osseuse, etc. 

Greffe, hospitalisation et chambre stérile

Suite à une greffe de cellules souches, à cause du risque élevé d'infection, tu es hospitalisé(e) plusieurs semaines en isolement protecteur, dans une chambre aseptique, dite aussi «chambre stérile».

La chambre stérile

Il s'agit d'une chambre individuelle hermétique, minutieusement aseptisée et en partie vitrée, où il est interdit d'entrer. Même le personnel soignant doit suivre une procédure de désinfection très stricte avant de pénétrer dans cette pièce.

Combien de temps?

La durée moyenne d'un séjour en chambre stérile est de 4 à 6 semaines. Le séjour est divisé en trois parties:

  • la période pré-greffe (correspond à l'étape n°3 pendant laquelle tu reçois chimio- et/ou radiothérapie),
  • le jour de la greffe (correspond à l'étape n°4),
  • la période post-greffe (correspond aux étapes n°5 et 6) qui dure entre 3 et 4 semaines.

Long, difficile, mais vital!

Ce séjour en chambre stérile peut te sembler long et pesant, mais ton système immunitaire étant temporairement «out», c'est le seul moyen de te protéger efficacement contre les microbes. En effet, le moindre germe (virus, bactérie, etc.) peut provoquer une grave infection et s'avérer fatal.

La bonne nouvelle, c'est que tu peux recevoir des visites! Tes visiteurs et toi, vous vous voyez à travers la vitre et communiquez via des interphones. Tu peux également emporter des objets (livres, ordinateur, etc.) dans la chambre. Ceux-ci sont systématiquement désinfectés avant de pénétrer dans la pièce.

©Vivio

Témoignages

Erik
Nous sommes en 2001. Erik fête son anniversaire et « s’offre » un bilan santé chez son médecin de famille. C’est le début d’une traversée du désert, dont il n’est pas encore tout à fait sorti aujourd’hui...Lire la suite