La radiothérapie

Qu'est-ce qu'une radiothérapie?

La radiothérapie est un traitement anti-cancer locorégional par rayonnement. Elle consiste à exposer le patient à des rayonnements ionisants (radioactifs) qui vont détruire les cellules cancéreuses.

Les différents types de radiothérapie

La radiothérapie externe, la plus fréquente, consiste à diriger les rayons très précisément sur la zone où se trouve la tumeur.

  • La radiothérapie interne ou curiethérapie consiste à placer provisoirement des implants radioactifs au contact direct de la tumeur. Ceci permet de délivrer des hautes doses d'irradiation, tout en épargnant totalement les tissus environnants.
  • L'irradiation interne n'est envisagée que dans certains cas particuliers, comme le cancer du col de l'utérus.
  • La radiothérapie métabolique fonctionne sur le même principe qu'un examen isotopique (PET Scan, scintigraphie…) Elle consiste à injecter un produit radioactif qui va se fixer de manière spécifique sur les cellules cancéreuses et "aimanter", diriger les rayons sur ces mêmes cellules. La radiothérapie métabolique peut être associée à une radiothérapie externe classique.
  • La radiochirurgie est une radiothérapie extrêmement ciblée qui a pour but de détruire des tumeurs localisées, de petite taille (moins de 3 centimètres de diamètre) et situées dans des zones chirurgicalement difficiles d’accès comme le cerveau.

Radiothérapie et effets secondaires

Les séances de radiothérapie ne sont pas douloureuses. Ce sont les effets secondaires qui peuvent l'être. Bien que la quantité d'énergie et l'angle des rayons soient calculés de façon à épargner au maximum les tissus sains environnants, ceux-ci sont forcément traversés par les rayons. D'où les effets secondaires. Ils se manifestent essentiellement dans la partie du corps irradiée, sous forme, par exemple, de dérangements intestinaux, de modifications du goût, de changement d'aspect de la peau, d'inflammations, etc. Dans la grande majorité des cas, ces désagréments sont temporaires et réversibles; ils cessent dès la fin du traitement.

Les effets à long terme de la radiothérapie

Il arrive, dans certains cas bien particuliers, que la radiothérapie provoque des séquelles à plus long terme. Exemples: décoloration de la peau au niveau de la zone irradiée. Certaines atteintes de nerfs ou du cerveau peuvent apparaître plusieurs années après la radiothérapie.
Pour éviter au maximum ce genre de problème, tu dois, dès qu'un effet secondaire apparaît, le signaler à l'équipe médicale. 

La tomothérapie, l'avenir de la radiothérapie

La tomothérapie est une machine de radiothérapie qui peut générer des images scanner de la zone à traiter. Ce qui permet, en temps réel, de contrôler l'administration des rayons pendant la séance. De plus, alors qu'une radiothérapie classique utilise des faisceaux homogènes, la tomothérapie envoie tout autour du patient des "micro faisceaux" d'intensités différentes. Cette distribution hétérogène des rayons permet d'augmenter les doses de radiation sur la tumeur, tout en épargnant au maximum les tissus sains environnants.

Les objectifs de la radiothérapie

Dans le cadre du cancer, la radiothérapie peut être soit curative, soit palliative.

1.   La radiothérapie curative: guérison et rémission

La radiothérapie curative peut guérir totalement et définitivement certains cancers. Elle s'utilise seule ou en complément de la chirurgie, de la chimiothérapie et/ou de l'hormonothérapie.
À défaut de guérir totalement et définitivement un cancer, la radiothérapie curative peut aussi induire une rémission. C'est-à-dire que le cancer n'est plus détectable par les examens médicaux. La rémission peut être de longue durée et permettre de mener une vie normale. On considère généralement qu'un patient est guéri de son cancer après 3 à 5 ans de rémission.

2.   La radiothérapie palliative: prolonger et soulager

Faute de guérir un cancer, la radiothérapie peut être palliative. Elle peut ralentir l'évolution de la maladie: réduction de la taille de la tumeur, frein dans l’évolution de la tumeur ou des métastases, etc. Ceci a pour effet de prolonger ton espérance de vie, parfois de plusieurs années.  
La radiothérapie peut également améliorer ton confort et ta qualité de vie. Elle peut diminuer la taille d'une tumeur et soulager les symptômes qu'elle provoque, la douleur par exemple. La radiothérapie métabolique, par exemple, est particulièrement indiquée pour soulager les douleurs liées à des métastases osseuses.

Recevoir une radiothérapie (administrer)

Durée et fréquence des séances de radiothérapie

Les séances de radiothérapie s'étalent souvent sur plusieurs semaines. Le fractionnement de la dose totale de rayons en plusieurs séances permet aux tissus sains entourant la tumeur de se régénérer et limite l'impact des effets secondaires. La durée, la fréquence et la quantité de rayons dépendent du type de cancer, de son agressivité, de son étendue et des objectifs de la chimio.

1) Recevoir une radiothérapie externe: les étapes

  • Moulages, caches et coquilles: Parfois, il est nécessaire de réaliser des moulages ou de prévoir des caches de protection et/ou des coquilles en plastique pour une ou plusieurs zones du corps. Leur rôle: t'obliger à rester parfaitement immobile pendant les séances d'irradiation et/ou protéger les tissus autour de la zone à irradier. Les moulages sont réalisés sur mesure en atelier. 
  • La préparation: Toute radiothérapie débute par une phase de repérage, afin de localiser précisément la zone et le volume à irradier. Pour cela, tu passes d'abord des examens d'imagerie médicale (scanner, IRM, etc.). Ensuite, lors d'une séance de simulation, des points sont dessinés/tatoués sur ta peau. Ils serviront de repères lors des vraies séances. Ces tatouages sont temporaires et s'estompent avec le temps.
  • Déroulement d'une séance: Tu t'installes sous l'appareil de radiothérapie. Le «canon» est dirigé sur la zone de la tumeur. Les zones environnantes sont protégées par des caches spéciaux ou des coquilles. L'irradiation en elle-même ne dure qu'une ou deux minutes, mais il faut prendre le temps de positionner ton corps correctement. Ce qui prend de 15 à 30 minutes environ.

2) Recevoir une radiothérapie interne: l'implant

  • La pose de l'implant: En cas de radiothérapie interne (ou curiethérapie), on pose un implant radioactif en contact direct avec la tumeur. Cette opération chirurgicale a lieu à l'hôpital, sous anesthésie.
  • L'implant radioactif reste en place quelques jours. Comme il délivre directement de hautes doses d'irradiation sur la tumeur, une hospitalisation en chambre isolée s'impose. En effet, de telles doses de rayons peuvent être nocives pour autrui. 

3) Recevoir une radiothérapie métabolique

La radiothérapie métabolique consiste à injecter lentement dans le corps une substance radioactive liquide. Celle-ci va se fixer sur la masse cancéreuse et l'irradier. La radiothérapie métabolique nécessite de rester 6 à 10 heures au service de médecine nucléaire.

4) Bénéficier d’une radiochirurgie

La radiochirurgie du cerveau se déroule généralement en une seule séance. Elle exige une précision millimétrique. Hors de question d'altérer les tissus voisins de la tumeur! Pour ce faire, un cadre métallique est fixé sur le crâne. Ce cadre permet d’immobiliser la tête et surtout de déterminer les repères spatiaux précis.
 

©Vivio

Témoignages

Fatigue, amaigrissement… Après quelques examens médicaux, le diagnostic tombe : myélome. Passé un sentiment de révolte initial, Thierri est parvenu à adapter son quotidien, grâce notamment au soutien de ses proches et de ses amis. Son mot d’ordre : espoir !Lire la suite