Activité physique & cancer : bougez pour réduire les risques

L’activité physique diminue le risque de certains cancers. L’activité physique (activités sportives, professionnelles, domestiques...) est associée à une diminution du risque de certains cancers. Les personnes ayant une activité physique modérée ou une activité sportive plus intense ont un risque de mortalité par cancer significativement plus faible que les personnes inactives. 

L’activité physique pourrait diminuer spécifiquement le risque de cancer :

L’évaluation de cette relation a fait l’objet d’expertises collectives aux niveaux national et international. 

Il existe d’autres cancers (poumon, pancréas, prostate, ovaire) pour lesquels quelques publications suggèrent un rôle protecteur de l’activité physique, mais les données sont encore insuffisantes pour en tirer des conclusions.

Et d'autres maladies

En outre, une activité physique insuffisante augmente le risque de voir apparaître différentes pathologies :

  • maladies cardio-vasculaires
  • hypertension
  • excès de graisse dans le sang
  • surcharge pondérale
  • certains types de cancer (surtout celui du côlon, mais aussi du sein et de la prostate)
  • ostéoporose
  • problèmes musculo-squelettiques
  • difficultés psychosociales (dépression, angoisse, manque d'estime de soi)
  • maladies respiratoires
  • diabète (type 2, le diabète de vieillesse)

Cancer et surpoids

Une activité physique insuffisante peut aussi entraîner un surpoids. À son tour, le surpoids favorise certains cancers.

Bouger

Chacun de nous peut faire beaucoup pour limiter son risque de cancer. Un des conseils à mettre en pratique : bouger suffisamment !

Témoignages

Jacqueline a 47 ans quand des douleurs abdominales et une fatigue généralisée la poussent à consulter son médecin. Après examen, le diagnostic tombe pour cette infirmière à domicile : cancer des ovaires. Pour mieux supporter les effets de la maladie et des traitements, elle décide de se tourner vers les médecines non conventionnelles.Lire la suite