Pollution de l'air et cancers

Le risque de cancer, sous l’effet de la pollution ambiante et de divers rayonnements, fait l’objet de nombreux malentendus. Certains gaz d’échappement, par exemple, sont plus nocifs que d’autres. Et tous les rayonnements ne sont pas mauvais pour la santé. Les émissions des moteurs diesel, par exemple, possèdent des propriétés cancérigènes. Et une exposition excessive au radon accroît le risque de cancer du poumon.

Particules fines et ultrafines

Les particules fines et ultrafines présentent respectivement un diamètre de 10 et de 2,5 microns (1 micron ou 1 μ = 1 millième de millimètre). En suspension dans l'air, elles proviennent principalement de la circulation automobile, du chauffage domestique et des activités industrielles. Ces particules possèdent un ‘noyau’ auquel différentes substances peuvent se fixer.

Des études menées par la Commission européenne montrent des résultats inquiétants : en Belgique, chaque année, près de 13.000 décès seraient le résultat de l'exposition aux particules fines. Il s’agit plus spécialement de seniors et de personnes souffrant d’autres affections. Les recherches internationales montrent aussi que les enfants sont particulièrement vulnérables à la pollution de l’air.

Les nouvelles normes européennes (Euro 5) imposent la présence d’un filtre à particules fines sur tous les nouveaux véhicules diesel depuis le 1er septembre 2009. Ce type de filtre retient jusqu'à 90% des particules nocives, notamment les particules ultrafines.

Solvants organiques

Il s'agit de substances chimiques que l’on trouve dans de nombreux produits industriels et ménagers, par exemple les produits de nettoyage et de dilution de la peinture et des vernis. L'exposition régulière à de faibles doses via les poumons (ou la peau, les yeux, les voies digestives) peuvent endommager le système respiratoire, le foie et les reins. Si vous êtes obligé de travailler avec des solvants, prenez les précautions suivantes :

  • lisez attentivement l’étiquette et respectez le mode d’emploi
  • aérez la pièce
  • portez des gants et une tenue de protection pour éviter tout contact avec la peau
  • conservez les solvants non ouverts et utilisés dans une pièce bien ventilée

Diesel

Les gaz d’échappement peuvent être toxiques. Les émissions des moteurs diesel sont cancérigènes. Si vous travaillez dans un local mal aéré (garage de voiture ou de bateau), avec de fortes concentrations de particules diesel, vous augmentez votre risque de cancer du poumon.

Témoignages

La Fondation contre le Cancer propose gratuitement des activités physiques adaptées pour lutter contre la fatigue due au cancer et à ses traitements. Anne et Verena partagent leur expérience.Lire la suite