Cancer de la prostate - Généralités

Par facilité, nous utilisons le singulier 'cancer de la prostate'. Mais il en existe différents types, de sorte qu'il faudrait plutôt parler des ‘cancers de la prostate’, au pluriel. Sans oublier les particularités individuelles, variables d'un patient à l'autre. 

Anatomie de la prostate

La prostate est une glande qui fait partie des organes génitaux masculins. Située sous la vessie et devant le rectum, elle a normalement la taille et la forme d'une châtaigne. Elle se compose de tissus glandulaires entourés d'une couche fibromusculaire. 

La prostate produit un liquide (liquide prostatique) qui entre dans la composition du sperme. Le développement et le fonctionnement de la prostate sont influencés par les hormones mâles (testostérone), fabriquées dans les testicules. Ces hormones règlent la croissance de la prostate ainsi que la formation du liquide prostatique.

Quelques chiffres

En Belgique, selon le Registre du Cancer, environ 8000 nouveaux cas de cancer de la prostate sont répertoriés chaque année. Environ trois quarts des patients ont plus de 65 ans. Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme, mais il n’est responsable que de 3% des décès.

Stadification

On compte trois stades dans le cancer de la prostate:

  • 1er stade : La tumeur est encore localisée dans l'enveloppe de la glande.
  • 2ème stade : La tumeur grossit localement. Les cellules cancéreuses sont sorties de l'enveloppe, mais ne se sont pas répandues. Les premiers symptômes apparaissent.
  • 3ème stade : Les cellules cancéreuses quittent la prostate et envahissent les ganglions et les os pour y former des métastases.

Causes

Les causes précises du cancer de la prostate ne sont actuellement pas connues. Cependant, des facteurs de risque ont pu être identifiés. L'âge: C'est le facteur prédisposant le plus clairement identifié. Plus on vit vieux, plus on risque d'en être atteint. Chez les plus de 80 ans, les

Symptômes

Le cancer de la prostate ne s'accompagne pas de symptômes ou signes spécifiques . Généralement, la maladie passe complètement inaperçue pendant de nombreuses années. Le cancer doit avoir atteint un volume important pour se manifester par des problèmes de compression des voies urinaires . Dans

Examens

Le dépistage systématique du cancer de la prostate ne fait toujours pas l’objet d’un consensus scientifique. Même si la pratique du dépistage est de plus en plus répandue, elle relève actuellement du choix personnel . Par contre, une surveillance particulière est généralement conseillée

Traitements

Les traitements du cancer de la prostate nécessitent une coordination étroite entre différentes disciplines médicales et paramédicales car ils associent, en fonction des besoins, chirurgie, radiothérapie, hormonothérapie et chimiothérapie. Ces différents traitements peuvent être utilisés seuls ou

Témoignages

" Je dois avouer que j’ai toujours eu de la chance côté santé. C’est vrai, j’ai des problèmes de dos et je ne peux plus bouger comme je l’aimerais. Mais j’ai de quoi m’occuper : j’aime les activités culturelles comme les concerts classiques et la danse contemporaine. Je vis sainement, je me sens en bonne santé… Pour mon entourage, tout ne se passe pas aussi bien. "Lire la suite