Cancer de l'estomac - Généralités

Le cancer de l’estomac

Par facilité, nous utilisons le singulier « cancer de l’estomac ». En réalité, il existe différents types de cancer de l'estomac, et  chaque cas présente des particularités spécifiques.

Fréquence du cancer de l'estomac

Depuis plusieurs années, le nombre de nouveaux cas de cancer de l’estomac par an a globalement diminué dans toutes les régions du monde.

Le cancer de l’estomac est rare chez les moins de 40 ans. L’âge moyen au moment du diagnostic est d’environ 70 ans. La maladie est plus fréquente chez les hommes. On enregistre chaque année environ 550 cas de cancer de l’estomac chez les femmes et 850 chez les hommes.

L’estomacL'estomac

L’estomac est schématiquement divisé en deux parties : une partie supérieure verticale appelée fundus, et une partie inférieure horizontale appelée antre. La partie supérieure du fundus se raccorde à l’œsophage par le cardia. L’antre est séparé du duodénum (la première partie de l’intestin) par le pylore. A ce niveau se situe un muscle puissant, le sphincter, qui empêche les aliments de passer dans l’intestin sans avoir été au préalable digérés. La paroi de l’estomac comporte également un muscle qui permet de malaxer les aliments puis de les propulser vers l’intestin grêle.

Pour plus d’informations, téléchargez notre brochure sur les cancers de l’estomac.

Système digestif

Causes

A l’heure actuelle, la présence de la bactérie Helicobacter pylori semble être, dans nos régions, le principal facteur de risque du développement d’un cancer de l’estomac (surtout au niveau de la partie basse de l’estomac).

Symptômes

L’ évolution initiale d’un cancer de l’estomac est très discrète et ne s’accompagne généralement d’aucun symptôme, ce qui explique le caractère souvent tardif du diagnostic.

Examens

Plusieurs examens peuvent être effectués pour confirmer le diagnostic de cancer de l’estomac.

Traitements

Le traitement est choisi en concertation avec différents spécialistes en diagnostic et thérapie : chirurgien, oncologue, radiothérapeute, anatomo-pathologiste, et infirmier coordinateur de soins.

En savoir plus?

Témoignages

Grâce au soutien de la Fondation (entre autres), 10 femmes victorieuses d’un cancer du sein ont pu réaliser un exploit à la hauteur de leur courage et de leur détermination, en gravissant plus de 4000 mètres en haute montagne, accompagnées de thérapeutes et professionnels de la marche. « Pour elles-mêmes, pour symboliser leur guérison, mais également au nom de toutes les femmes. » Lire la suite