1er octobre: 24ieme Journée Familiale a Planckendael

Nationale_Kinderkankerdag_2016Jeudi, 28 Septembre 2017

 

1 octobre 2017 - Pour la 24ème année consécutive, la Fondation contre le Cancer, l’asbl Nationale Kinderkankerdag, le parc animalier Planckendael et de nombreux volontaires collaborent à l’organisation de la Journée Familiale destinée aux jeunes patients et à leurs familles. Cette journée se déroule le premier dimanche d’octobre (02/10), et offre à tous les participants l’occasion de se détendre le temps d’une journée dans le parc animalier de Planckendael. Cette année, le thème est ‘Mystical Forest’. Les participants rencontreront des créatures féériques et pourront s’amuser grâce aux nombreuses animations, avant de s’émerveiller devant le spectacle de clôture.  www.kinderkankerdag.be | www.cancer.be | www.planckendael.be 

Découvrez l’ambiance de la Journée Familiale 2016 sur Youtube.
Découvrez les galeries photos des éditions précédentes

Dans la forêt merveilleuse

En 2016, les clowns avaient envahi Planckendael et ravi petits et grands de leurs facéties. Cette année, les jeunes patients et leurs familles s’évaderont dans le monde féérique d’une forêt enchantée. 

La cheffe coq Sofie Dumont préparera des en-cas sains

Traditionnellement, les participants reçoivent un en-cas durant la journée. Cette année, c’est Sofie Dumont – cheffe coq réputée au Nord du pays – qui le préparera ! Après son passage à notre Camp Tournesol, c’est la seconde fois que la talentueuse cheffe met son talent au service de la Fondation : « J’espère que j’ai pu faire oublier la maladie aux enfants, même si ce n’est que pour un moment. Nous avons tous cuisiné ensemble : mousse au chocolat, petits cakes, brochettes de fruits, glace… C’est important que ces enfants puissent participer à des activités ‘normales’. »

Soulager un peu les familles

La maladie exerce une pression certaine sur les liens familiaux. La Journée familiale veut donner à chaque famille l’occasion de « relâcher la vapeur », au moins durant une journée. La famille, qui doit habituellement s’organiser en fonction de l’enfant malade, peut passer une journée agréable dans un endroit enchanteur. Chaque famille a aussi la possibilité de rencontrer d’autres personnes qui traversent les mêmes difficultés. Le succès a toujours été au rendez-vous lors des éditions précédentes. Cette année, les organisateurs s’attendent à recevoir près de 1000 personnes.

Chaque année, le cancer touche plus de 300 enfants (0-14 ans) dans notre pays. Heureusement, les chances de guérison augmentent chaque année. Cela n’empêche pas pour autant la maladie d’avoir un impact énorme sur la vie des jeunes patients et de leur famille. Karel Verbist, président de l’asbl Nationale Kinderkankerdag, insiste sur les difficultés auxquelles sont confrontées les familles d’enfants atteints d’une maladie grave : « Quand est un enfant est malade, c’est toute la famille qui l’est ».

Un encadrement professionnel, mais discret

La Fondation contre le Cancer et l’asbl Nationale Kinderkankerdag le savent d’expérience : pour les patients, pouvoir échapper à la routine, même le temps d’une journée, est une bouffée d’oxygène. 

Afin que tout se déroule dans les meilleures conditions, des infirmières sont envoyées par les centres de soins. Un poste de secours est prévu sur place, mais l’encadrement médical se veut le plus discret possible pour permettre aux enfants de ne penser qu’à s’amuser. 

La Fondation contre le Cancer joue un rôle de relais dans cette aventure, en assurant les contacts avec les centres de soins pédiatriques et le service de transport en bus. Les nombreux volontaires de l’asbl Nationale Kinderkankerdag prennent en charge la recherche de sponsors, la main-d’œuvre, les repas, etc. Enfin, les deux associations assurent conjointement les animations. Le parc de Planckendael se prête parfaitement à cet événement car il peut accueillir tous les petits patients belges atteints de cancer et dont l’état de santé le permet.  

La Fondation contre le Cancer, l’association Nationale Kinderkankerdag et le parc animalier collaborent depuis déjà 24 ans pour faire de cette journée un succès. Cette aventure ne serait pas possible sans la confiance et la collaboration des grands centres d’oncologie pédiatrique, et le soutien de nombreux partenaires et sponsors mais aussi d’un grand nombre de volontaires.

Les cancers de l’enfant en Belgique

Chez l’enfant et l’adolescent (0-20 ans), le cancer reste – fort heureusement – une maladie rare (moins d’1 % de tous les cas de cancer). En Belgique, cela représentait 449 nouveaux cas en 2014 : 300 chez les jeunes enfants (0-14 ans) et 149 chez les adolescents (15-19 ans). Les formes de cancers les plus fréquentes dans cette catégorie d’âge sont les leucémies, les lymphomes et les tumeurs du système nerveux central. Ils représentent plus de la moitié des diagnostics. Ces 40 dernières années, les chances de guérison ont fortement augmenté. On peut aujourd’hui guérir plus de 80 % des enfants atteints de cancer, alors que dans les années 70 on ne dépassait pas la barre des 50 %. L’espoir est donc permis !