Sur la balance, Juliette ne pense pas au cancer. Et pourtant…

Conseil Prolongitudine 7 : gardez un poids de formeMercredi, 12 Juillet 2017

Pourtant, un petit pas sur la balance, c’est déjà un geste contre le cancer ! Comme vous le découvrirez dans notre vidéo de juillet. La campagne Prolongitudine vous propose chaque mois une nouvelle vidéo avec un conseil pour contribuer à réduire votre risque de cancer.

On sait depuis longtemps que le surpoids et l’obésité sont mauvais pour la santé : diabète, maladies cardiovasculaires, arthrose, etc.
Mais l’importance du lien avec le cancer a été découverte plus récemment. C’est pourquoi beaucoup de personnes ignorent qu’avoir un poids trop élevé peut favoriser plus de 10 cancers différents :

  • du pancréas,
  • du corps de l’utérus,
  • du sein (après la ménopause),
  • du côlon et du rectum,
  • de l’ovaire,
  • de la vessie,
  • de la prostate (stade avancé),
  • du foie,
  • du rein,
  • de l’œsophage,
  • et de l’estomac.

Il est donc important d’essayer d’atteindre ou de maintenir un poids favorable à la santé.

Comment le surpoids influence le risque de cancer

Le lien entre l’apparition de ces cancers et le surpoids ou l'obésité est surtout lié à des dérèglements dans le fonctionnement d’hormones et de facteurs de croissance (œstrogène, insuline…), ainsi qu’à une forme chronique d’inflammation.

Quand parle-t-on de surpoids et d’obésité ?Calculez votre IMC

Pour savoir où vous vous situez, calculez votre Indice de Masse Corporelle (IMC). Pour les personnes âgées de 18 à 59 ans, l'IMC se calcule de la façon suivante : le poids (en kilos) divisé par le carré de la taille (en mètre).

Exemple : 70 kg / (1,7 m x 1,7) = 24 ,22

On parle de surpoids si votre IMC est supérieur à 25 et d’obésité s’il dépasse 30.

S’il est inférieur à 18,5, vous êtes en sous-poids, ce qui demande aussi une attention particulière.

Un régime n’est nécessaire que si vous pesez trop ou pas assez, ou suite à certains problèmes médicaux. Il est toujours préférable de ne pas décider seul de faire régime et de demander l’avis de votre médecin ou d’un diététicien.

A vos mètres-rubans… Prêts ? Mesurez !

Une circonférence abdominale trop importante, due à la présence localisée de graisse, augmente également votre risque de cancer, même si votre IMC se situe entre 18,5 et 25. Un tour de taille trop important indique également un risque accru de diabète et un taux de cholestérol trop élevé. Mesurer votre tour de taille apporte donc une seconde information essentielle.

Tour de taille chez les femmes :

  • entre 80 et 88 cm : risque accru
  • supérieur à 88 cm : risque très sérieux pour la santé

Tour de taille chez les hommes :

  • entre 94 et 102 cm : risque accru
  • supérieur à 102 cm : risque très sérieux pour la santé

Etre mince = être en bonne santé ?

Pas forcément ! Manger sainement et pratiquer suffisamment d’activités physiques est aussi important. Autrement dit : maintenir son équilibre énergétique.

Saviez-vous que le sommeil est un allié de votre santé, mais aussi de votre poids ? Les personnes qui dorment moins de 7 à 8 heures par nuit augmentent leur risque de surpoids…

Retrouvez d’autres conseils pour contrôler votre poids

 


La campagne Prolongitudine

ProlongitudineLe Code européen contre le cancer de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) formule 12 recommandations afin de prévenir le cancer. Plus vous suivrez de conseils, plus vous ferez baisser votre risque de cancer. Les spécialistes estiment qu’appliquer ces 12 conseils peut faire diminuer votre risque de cancer de plus d’un tiers !

La Fondation contre le Cancer a créé la campagne Prolongitudine afin de faire connaître à tous les Belges ces 12 conseils bénéfiques. Cette campagne originale parodie une boîte et de la publicité pour un médicament, le « Prolongitudine », afin de faire passer un message fort : contre le cancer, il n’existe pas de pilule miracle. Mais VOUS pouvez agir pour faire baisser votre risque.

En 2017, vous découvrirez chaque mois une nouvelle vidéo avec un conseil pour réduire votre risque de cancer.

Retrouvez les 12 conseils du Code européen contre le cancer sur www.prolongitudine.be