Protégez les enfants

"J’aime un monde sans tabac "

La campagne ‘J’aime un monde sans tabac’ de la Fondation contre le Cancer envoie aux parents un message fort : si vous vous souciez de la santé de vos enfants, protégez-les du tabagisme passif. Peut-on être plus clair ? Les enfants sont au centre de la campagne, notamment sur cette affiche colorée qui dit : ‘J’aime un monde sans tabac ; offrez-moi un bon départ dans la vie’.

Contrairement aux adultes, les enfants ne peuvent pas toujours quitter volontairement une pièce polluée par la fumée de cigarette. La campagne incite les parents à contribuer activement à un environnement sans tabac pour leurs enfants. Parents et autres éducateurs sont tout à fait en mesure de créer pour les plus jeunes un cadre de vie sûr et sain en adaptant leur comportement tabagique, en attirant l'attention des fumeurs sur la présence d'enfants ou en arrêtant de fumer.

Le meilleur moyen pour éviter d'exposer les enfants à la fumée, c'est de ne pas fumer.  Si vous souhaitez renoncer au tabac, adressez-vous à Tabacstop : 0800 111 00 ou http://www.tabacstop.be

La règle est la même pour tous : le tabagisme passif est mauvais pour la santé. Mais c'est surtout vrai pour les enfants et les bébés. Leur organisme est beaucoup plus vulnérable, plus sensible – dès la grossesse – aux substances toxiques ou cancérigènes de la fumée.

Incroyable mais vrai : une seule cigarette fumée dans un local mal aéré produit plus de substances nocives que le trafic urbain. La qualité de l’air dans une voiture où l'on fume est aussi mauvaise, voire plus mauvaise que dans un bar plein de fumeurs. Cela ne fait aucun doute : le tabagisme passif est nocif.

Témoignages

Delphine et An-Sofie ont à peine 24 et 27 ans. Elles n’ont donc pas le profil type de « patientes cancéreuses ». Et pourtant, elles ont toutes deux dû affronter un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. Mais elles l’affirment elles-mêmes : si elles avaient su, à l’époque, tout ce qu’elles savent aujourd’hui sur les UV, les choses n’auraient pas été si loin. A présent, ces jeunes filles débordantes de vie sont en rémission et veulent porter un message qui pourra peut-être un jour vous sauver la vie : « protégez-vous du soleil ! » Lire la suite