Cannabis et cancer

Quand on fume du cannabis de la façon traditionnelle, sous forme de joint ou dans une shisha, la combustion libère différentes substances nocives, dont certaines sont cancérigènes. Ces substances passent par la bouche, la gorge et les poumons pour pénétrer dans l'organisme, où elles occasionnent des dommages. Toute combustion de matières organiques dégage d'ailleurs des substances cancérigènes. Le cannabis ne fait pas exception.

Propriétés anticancéreuses

Parallèlement aux substances cancérigènes, la fumée de cannabis contient aussi des substances potentiellement anticancéreuses. C'est ce qu'ont montré des expériences sur des animaux et des recherches sur des cellules tumorales humaines. Les substances psychoactives THC et CBD en feraient notamment partie. Les mécanismes à l'origine de l'effet anticancéreux seraient multiples : déclenchement de l'apoptose (mort cellulaire programmée), ralentissement de l'angiogenèse (formation de vaisseaux sanguins), de l’invasion, de la propagation par métastases et de la prolifération.

Des effets difficiles à estimer

La fumée de cannabis introduit un mélange complexe de substances dans notre corps. Pour cette raison, l'impact final de la fumée de cannabis est actuellement difficile à estimer. Et on ne sait pas toujours ce que le producteur ajoute pour augmenter le poids (verre, sable…), surtout lorsque le cannabis est vendu dans la rue, et même dans les coffee shops.

La proportion des composants (concentration de chaque substance) dans les différentes sortes de cannabis et d'extraits peut aussi influencer l’effet de la fumée.

Que savons-nous ?

Le fait de fumer du cannabis augmente-t-il le risque de cancer ? Au stade actuel, la recherche épidémiologique n'apporte pas de réponse définitive à cette question. Voici ce que nous savons avec certitude :

  • L’effet cancérigène de la fumée du tabac ne peut se transposer tel quel à la fumée du cannabis.
  • Une forte consommation de cannabis peut provoquer certaines pathologies des voies respiratoires.
  • Le consommateur de cannabis est exposé à un risque accru de psychose et de schizophrénie.

Conclusion

Dans l'état actuel des connaissances, une seule conclusion s’impose : la fumée de cannabis est nocive pour la santé. Mieux vaut donc éviter cette pratique.

Besoin d’aide ? D’information ?

Vous désirez en savoir plus sur la toxicité du cannabis ? Vous vous demandez comment arrêter votre consommation de cannabis, ou changer vos habitudes ? Vous avez besoin d’aide et vous cherchez les coordonnées d'un centre ou d’un spécialiste ? Voici quelques adresses utiles :

Témoignages

« C’est en envisageant l’avenir avec confiance que je fais ce qu’il faut pour m’en sortir. En savourant les bons moments présents et en pensant à tous ceux qui – j’en suis sûre – sont encore à venir. »Lire la suite