Avec la crise, les fumeurs se tournent vers le tabac à rouler

Le pourcentage de fumeurs en 2013 dans la population belge atteint 27 %, contre 22 % l’an passé. Comment expliquer cette augmentation ? Le tabac à rouler bon marché est probablement en partie responsable. Notre enquête tabac 2013 montre en effet que 35 % des fumeurs optent pour le tabac à rouler. Or, ces cinq dernières années, ce chiffre restait stable autour de 25 %. 850 000 personnes fument du tabac à rouler en 2013, contre 500 000 personnes en 2012. C’est une forte augmentation.

Le tabac à rouler séduit particulièrement les fumeurs des classes les moins favorisées (53 % d’entre eux choisissent ce type de tabac), les Wallons (43 %) et les plus de 65 ans (41 %). Les fumeurs bruxellois et flamands sont respectivement 28 % et 32 % à consommer du tabac à rouler.

Tabac à rouler : moins cher, et sans avertissements de santé

Le succès du tabac à rouler s’explique surtout par son prix plus abordable : une cigarette roulée est environ 3 à 4 fois moins chère qu’une cigarette classique. Avec la crise, de nombreux fumeurs se sont donc tournés vers cette alternative. Il faut aussi noter que le tabac à rouler est particulièrement bon marché en Belgique (il est 50 % plus cher aux Pays-Bas, 100 % en France et 200 % en Grande-Bretagne). Seul le Luxembourg affiche des prix 2 % inférieurs aux nôtres. De plus, l’offre de tabac à rouler n’a cessé de croître et de nombreuses marques connues en proposent.

Et contrairement aux cigarettes classiques, les paquets de tabac à rouler ne présentent pas (encore ?) de photos d’avertissement, ni le numéro de Tabacstop.

Témoignages

Comité Relais pour la Vie Braine
Marjorie et son compagnon Christophe sont actifs dans l’organisation du Relais pour la Vie de Braine-l'Alleud depuis 2013.Lire la suite