Les Belges et le tabagisme

En 2013, la Belgique compte 27 % de fumeurs (25 % en Flandre, 24 % en Wallonie et 31 % à Bruxelles), parmi lesquels 22 % fument quotidiennement. Tandis qu’en 2012, ils étaient 22 % de fumeurs. L’augmentation de ce pourcentage peut s’expliquer en partie par le succès du tabac à rouler bon marché. 35 % des fumeurs optent pour le tabac à rouler en 2013, contre 25 % en 2012. Le tabac à rouler séduit particulièrement les fumeurs des classes les moins favorisées (53 % choisissent ce type de tabac), les Wallons (43 %) et les plus de 65 ans (41 %). Les fumeurs bruxellois et flamands sont respectivement 28 % et 32 % à consommer du tabac à rouler.

Autres faits et chiffres

  • La moitié de la population (51 %) n'a encore jamais fumé, et 22 % ont arrêté.
  • Les hommes sont plus souvent fumeurs (32 %) que les femmes. Ils comptent aussi davantage de fumeurs quotidiens (22 %). Chez les femmes, ces pourcentages sont respectivement de 21 et 18 %. La différence dans le comportement face au tabac apparaît dans tous les groupes d’âge.
  • Le tabagisme augmente avec l'âge. Il est surtout répandu dans la tranche de 25 à 34 ans, où une personne sur trois (35 %) fume et 28 % fument quotidiennement.
  • La consommation de tabac est plus importante chez les personnes moins diplômées. Les groupes qui ont fait le moins d’études comptent un plus gros pourcentage de fumeurs, de fumeurs quotidiens et de grands fumeurs.

Les méthodes pour influencer la consommation de tabac

D'après la Banque mondiale, il existe six moyens rentables et efficaces pour réduire la mortalité et les maladies causées par le tabagisme :

  • augmenter les accises sur le tabac
  • interdire la publicité et la promotion des produits du tabac
  • interdire le tabac dans les espaces publics et sur les lieux de travail
  • apposer des avertissements sanitaires clairs, notamment sur l'emballage
  • mieux informer le consommateur
  • aider les fumeurs qui souhaitent renoncer au tabac.

Source : Banque Mondiale, Tobacco control at a glance, juin 2003

L’Organisation mondiale de la santé a également dressé sa liste de mesures, intitulée MPOWER :

  • Monitor tobacco use and prevention policies (surveiller l'usage du tabac et la prévention)
  • Protect people from tobacco smoke (protéger tout le monde contre la fumée de la cigarette)
  • Offer help to quit tobacco use (aider les candidats à l'arrêt du tabac)
  • Warn about the dangers of tobacco (mettre en garde contre les dangers du tabac)
  • Enforce bans on tobacco advertising, promotion and sponsorship (encourager l'interdiction totale de la publicité pour le tabac, de la promotion et du sponsoring)
  • Raise taxes on tobacco (augmenter les taxes sur le tabac)

Source : WHO Report on the Global Tobacco Epidemic, 2008 - The MPOWER package, Genève, 2008

Pour lutter efficacement contre le tabagisme et obtenir des résultats significatifs, il faut mettre en place un ensemble cohérent de mesures. C'est seulement ainsi que l'on pourra inverser la tendance.

Témoignages

Nathalie et Sabrina répondent au Cancerinfo de la Fondation contre le Cancer
Sabrina et Nathalie, coordinatrices du service Cancerinfo, vous écoutent et vous répondent par e-mail ou par téléphone. Si besoin, elles transmettent votre demande aux différents experts avec qui nous collaborons. Elles nous racontent comment se passe leur travail.Lire la suite