Tabagisme passif chez l'enfant

Séduisants points de vente

La Fondation contre le Cancer préconise clairement une interdiction totale de la publicité pour le tabac dans les points de vente. Nous souhaitons également l'interdiction des présentoirs et une réduction du nombre de points de vente.

La publicité pour le tabac dans les points de vente influence les jeunes

Les enquêtes montrent que l'interdiction totale – de la publicité directe et indirecte comme du sponsoring dans tous les médias – influence dans une mesure importante l'acceptation sociale du tabac. La consommation de tabac peut s'en trouver réduite de 7 % environ.

En Belgique, la publicité « classique » pour les marques et produits du tabac est interdite depuis 1999, mais les affiches et panneaux lumineux sont toujours autorisés sur les façades des magasins de tabac et de journaux.

Il a été montré à maintes reprises que les jeunes sont particulièrement réceptifs aux publicités pour les cigarettes. Et celle-ci est fréquemment présente dans les endroits où les jeunes se rassemblent : aux alentours des écoles, dans les magasins de journaux, par exemple, où elle côtoie les étalages de boissons, chips et autres bonbons. Toute cette publicité contribue à normaliser la cigarette.

En août et en septembre 2012, la Fondation contre le Cancer a tenu un inventaire de la publicité pour le tabac dans 126 points de vente de tabac à proximité d’écoles secondaires à travers toute la Belgique.

Lire le rapport « La publicité pour le tabac dans les points de vente à proximité des écoles secondaires »

Le public est pour une interdiction totale de la pub pour le tabac

Il existe dans notre pays un soutien certain du public à un élargissement de l’interdiction. C’est ce qu’a montré une enquête réalisée auprès de 3001 Belges en 2015 par GFK, à la demande de la Fondation contre le Cancer : 71% étaient en faveur d’une telle mesure.

Plus de contrôles nécessaires

Les points de vente de tabac sont particulièrement nombreux en Belgique !

La publicité encore autorisée est trompeuse, disproportionnée, voire même illégale. L’industrie du tabac dispose des moyens humains et financiers, ainsi que de l’inventivité nécessaire, afin de jouer systématiquement avec les limites de la loi.

Ajoutons à cela que la législation sur la publicité indirecte et le sponsoring est mal respectée chez nous par l'industrie du tabac. Une politique plus stricte en matière de poursuites s'impose d’urgence.

Introduire les paquets neutres ET interdire la publicité pour le tabac

Les pays ayant opté pour les paquets neutres (Australie, Royaume-Uni, Irlande et France) ont tous introduit simultanément l’interdiction totale de publicité dans les points de vente, et pour de bonnes raisons. Il n’est pas logique d’autoriser la publicité dans les magasins si elle est interdite sur les paquets. Sans compter que cet état de fait laisse la porte ouverte à l’industrie du tabac, avec tous les problèmes et procédures qui peuvent en découler. Le principe de proportionnalité juridique ne serait en effet pas respecté. Ce principe dit en substance que pour atteindre un objectif fixé, ce sont d’abord les mesures les moins drastiques qui doivent être prises. Les paquets neutres et l’interdiction de la publicité doivent donc être introduits simultanément.

Dernière adaptation le: 14/07/2017

Témoignages

Stéphanie est porteuse d’une tumeur cérébrale depuis 4 ans. La force pour tenir le coup au quotidien, elle la trouve en elle-même, mais également auprès de ses amis et de sa famille. Son message : il faut croquer la vie à pleines dents. Lire la suite