header tabakstop

Les dangers du tabac

Chaque année, le tabac tue 6 millions de personnes dans le monde. En Belgique, il fait environ 14 000 victimes par an.

Toujours dans notre pays, 1 personne sur 5 fume. Or, 1 fumeur sur 2 décèdera de sa consommation.

Le tabac est responsable de 30 % des décès par cancer, de 75 % des troubles respiratoires et de 25 % des troubles cardiovasculaires. Des chiffres qui font froid dans le dos. 

C’est pourquoi, la Fondation contre le Cancer a fait de la lutte contre le tabac l’une de ses priorités. La Fondation est engagée principalement sur deux axes : le service Tabacstop et le lobbying anti-tabac.

Arrêter de fumer est d'une importance vitaleTabacstop 0800 111 00

Arrêter de fumer est vital pour la santé. Mais le tabac est une drogue et l’arrêt tabagique est un processus difficile qui doit tenir compte de différents facteurs (physiques, psychologiques).

Avec l’aide d’un professionnel, un fumeur a trois fois plus de chances d’arrêter de fumer. C’est pourquoi, contacter Tabacstop, le service d’aide à l’arrêt tabagique de la Fondation contre le Cancer, est une démarche gagnante pour toute personne qui souhaite en finir avec le tabac.

Tabacstop propose plusieurs services :

  • une ligne téléphonique gratuite avec des tabacologues à votre écoute de 15h à 19h les jours ouvrables
  • un coaching gratuit avec un coach tabacologue (6 appels aux moments qui vous arrangent)
  • un site web avec une foule de conseils et de témoignages
  • une application qui vous soutient au quotidien
  • une page Facebook où vous pourrez échanger des conseils avec d’autres fumeurs ou ex-fumeurs

Plus d’infos sur www.tabacstop.be ou au 0800 111 00.

La lutte contre le tabac ne doit pas faiblir

En parallèle avec l’aide à l’arrêt tabagique, la Fondation contre le Cancer est engagée dans la lutte anti-tabac. Elle milite auprès de nos politiques pour faire avancer la législation et contrecarrer la stratégie de l’industrie du tabac, qui pèse des milliards d’euros.

Si cela peut évoquer l’image de David contre Goliath, la Fondation peut néanmoins être fière d’avoir participé à l’obtention de plusieurs résultats, comme l’interdiction de fumer dans l’Horeca ou l’évolution des avertissements sanitaires sur les paquets de cigarettes, y compris la mention du numéro de Tabacstop.

Mais la lutte contre le tabac n’est pas finie !

Actuellement, la Fondation demande à nos politiques :

  • Que les paquettes de cigarettes deviennent « neutres ». Sans logo ni couleurs typiques, le paquet ne sera plus un canal de marketing.
  • Que l’interdiction de la publicité pour les cigarettes sur les lieux de ventes soit totale. Il faut que les exceptions prévues actuellement disparaissent et que les paquets ne soient plus du tout visibles.
  • Que le prix des produits du tabac soit augmenté fortement, pour dissuader les jeunes de commencer à fumer, ainsi que pour encourager les fumeurs à arrêter le tabac.
  • Que nos administrations et nos politiciens élus à tous niveaux (communal, régional, fédéral) limitent au strict minimum leurs contacts avec l’industrie du tabac et soient tout à fait transparents comme demandé par l’article 5.3. de la Convention Cadre de Lutte contre le Tabac de l’OMS.
Dernière adaptation le: 27/06/2017

Témoignages

Elisabeth Bergé a eu un cancer du côlon à l’âge de 29 ans. Guérie, elle partage son expérience afin de soutenir toutes les personnes touchées de près ou de loin par la maladie.Lire la suite