Le banc solaire réglementé

En application des nouvelles directives européennes, la Belgique a resserré sa réglementation en matière de bancs solaires et de solariums.

  • L’utilisation du banc solaire est désormais interdite aux moins de 18 ans (au lieu de 15 ans).

  • Les personnes qui ont une peau de type 1 ne peuvent plus utiliser le banc solaire (type 1 : peau claire, souvent avec des taches pimentées, qui brûle rapidement et ne bronze presque pas ; souvent, les cheveux sont roux ou blond clair, les yeux clairs).

  • Le banc solaire est également proscrit pour les personnes qui ont eu un cancer de la peau et celles qui prennent des médicaments augmentant la sensibilité aux rayons UV.

  • Les bancs solaires dont la densité totale dépasse 0,3 W/m2 sont interdits. Cela correspond à un indice UV de 12.

  • Tout défaut pouvant représenter un danger pour la sécurité du consommateur doit automatiquement mettre le banc solaire hors service. Les avertissements et instructions de sécurité pour l'utilisateur doivent être affichés de façon visible.

  • Le port des lunettes protectrices avec label CE est obligatoire. Ces lunettes doivent être mises à la disposition du client.

Pour plus d'informations, voir le site du SPF Économie.

Témoignages

Delphine et An-Sofie ont à peine 24 et 27 ans. Elles n’ont donc pas le profil type de « patientes cancéreuses ». Et pourtant, elles ont toutes deux dû affronter un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. Mais elles l’affirment elles-mêmes : si elles avaient su, à l’époque, tout ce qu’elles savent aujourd’hui sur les UV, les choses n’auraient pas été si loin. A présent, ces jeunes filles débordantes de vie sont en rémission et veulent porter un message qui pourra peut-être un jour vous sauver la vie : « protégez-vous du soleil ! » Lire la suite