Cancer de la peau et profil de risque

Nous ne sommes pas tous égaux face au risque de développer un cancer de la peau.Cette maladie frappera principalement les personnes qui se sont exposées de manière importante au soleil. C'est le cas par exemple des adeptes du bronzage, de certaines catégories de travailleurs (agriculteurs, horticulteurs, marins…) ou encore des personnes ayant séjourné longtemps sous les tropiques.

D'autre part, tous les types de peau ne réagiront pas de la même manière face à une exposition intense aux ultraviolets (soleil et banc solaire). Ainsi,  ceux qui ont une peau claire seront plus à risque de développer un cancer.

On constate malheureusement une augmentation importante du nombre de cancers de la peau. Cela s'explique aisément : depuis quelques décennies, nous passons de plus en plus de temps au soleil et une peau bronzée est devenue un critère de beauté. Les vacances au soleil et les sports d'hiver se généralisent. L'habitude du banc solaire se répand. Les enfants, eux aussi, sont de plus en plus exposés au soleil.

Voici les catégories qui courent le plus de risques :

  • les personnes à peau claire ou sensibles aux coups de soleil
  • celles qui ont subi de forts coups de soleil dans leur enfance
  • celles qui passent beaucoup de temps au soleil (pour leur travail ou leurs loisirs)
  • les vacanciers qui s'exposent tout de suite à un soleil trop intense
  • les utilisateurs du banc solaire
  • les personnes qui comptent plus de cinquante grains de beauté
  • celles qui ont ou ont eu des cancers de la peau dans la famille
  • les plus de cinquante ans
  • les personnes qui prennent certains médicaments (comme par exemple des immunosuppresseurs après une transplantation d’organe)

Attention : même sans risque accru, n'importe qui peut développer un cancer de la peau. N'oubliez pas de vous protéger de manière efficace et si vous constatez des modifications de votre peau, demandez conseil à votre médecin.

Témoignages

" Début 2011, une connaissance est venue me voir pour discuter d’une nouvelle initiative de la Fondation contre le Cancer : Relais pour la Vie, un relais de 24h contre la maladie. A sa demande, je l’ai accompagnée à une session d’information. Je n’avais vraiment aucune idée de ce dont il s’agissait. Je faisais en fait mes premiers pas vers un rôle que j’ai endossé lentement mais sûrement : Responsable Animations pour le Relais pour la Vie de Sint-Truiden. Avec des animations pour petits et grands, l’événement organisé par des volontaires locaux et soutenu par la Fondation a été une réussite."Lire la suite