Être à l'écoute de son corps

Des signes qui comptent

Avez-vous déjà écouté votre corps ? Peu de gens le font.

Or, notre corps nous envoie des signes qui nous informent sur notre état de santé. Les anomalies persistantes que nous ressentons sont parfois la conséquence d'un problème de santé sous-jacent.

Ne les ignorons pas !

Augmentez vos chances

Soyez à l'écoute et apprenez à reconnaître ces signaux d'alarme, sans pour autant paniquer à la moindre anomalie!

Vous augmentez ainsi vos chances de découvrir plus rapidement un éventuel cancer. Cela permet, le cas échéant, un traitement moins agressif et peut augmenter les chances de guérison.

Signaux d'alarme du cancer

Pour être significatifs, les signaux d'alarme doivent être persistants (plus de 2 semaines) ou répétés. Ils peuvent être la conséquence d'un problème de santé qui n'a aucun rapport avec un cancer. Votre médecin est le seul à pouvoir déterminer, par des examens appropriés, si une anomalie persistante est due à un cancer. N'hésitez donc pas à le consulter!

Les signes d'alarme les plus courants

  • enrouement ou toux persistante, surtout chez les fumeurs et anciens fumeurs
  • difficultés à avaler, surtout chez les personnes qui fument et boivent de l'alcool 
  • modification chronique du transit intestinal (constipation, diarrhée ou alternance des deux)
  • problèmes pour uriner, surtout chez les hommes
  • perte de poids, fatigue ou fièvre persistante sans cause précise
  • perte de sang anormale (pertes vaginales en dehors des règles ou après la ménopause, sang dans l'urine, les selles, les expectorations, apparition spontanée d'hématomes...)
  • grosseur ou gonflement, n'importe où sur le corps (testicule, sein, sous la peau...)
  • chez les femmes, une modification subite de la poitrine (rétraction de la peau, écoulement, rougeur...)
  • modification ou apparition d'une tache pigmentée sur la peau
  • blessure dans la bouche ou sur la peau qui ne guérit pas

Notez que l'âge est un facteur qui augmente les risques de cancer et qu'il convient donc d'être encore plus attentif aux signes d'alarme en vieillissant.

Plus d'informations?

Témoignages

En 2011, Johan a appris qu’il était atteint d’un cancer. Rapidement, il s’est dit : « Je dois apporter ma pierre à l’édifice. » Johan souhaitait récolter des fonds pour aider la recherche contre le cancer, parce que selon lui, les progrès scientifiques peuvent vraiment améliorer les choses. Une recherche rapide l’a mené jusqu’à la Fondation contre le Cancer, « l’organisation la plus engagée, et qui récolte le plus d’argent ». Johan est aujourd’hui volontaire pour la Fondation, mais aussi organisateur du Cyclo4Cancer et président du Relais pour la Vie de Kortrijk.Lire la suite