Mon traitement est terminé, je peux à nouveau boire de l’alcool | Fondation contre le Cancer

Mon traitement est terminé, je peux à nouveau boire de l’alcool

A ÉVITER

Alcool après un cancer - alcohol na kankerL’alcool augmente le risque de développement de certains cancers: bouche, gorge, larynx, œsophage, foie, sein (chez la femme), côlon et rectum . Il est donc conseillé de consommer le moins possible d’alcool. Si vous ne parvenez pas à vous en passer complètement, veillez à ne pas dépasser une boisson alcoolisée standard (par ex. 250 ml de bière ou 125 ml de vin…) par jour.

Après un cancer, il est fortement recommandé de limiter votre consommation à moins d’un verre par jour en moyenne dans les situations suivantes :

  • Si vous souffrez encore d’une inflammation de la muqueuse buccale (également appelée stomatite ou mucosite), l’alcool peut aggraver l’irritation et l’inflammation. Même de très petites quantités ont cet effet, par exemple l’alcool contenu dans un bain de bouche. Dans ce type de situation, il est donc préférable d’éviter toute consommation d’alcool.
  • Il est préférable de ne plus consommer d'alcool après un diagnostic de cancer de la bouche, de la gorge, du larynx ou de l'oesophage. L'alcool entraîne en effet un risque accru de développement d'un nouveau cancer, touchant le plus souvent le même organe. Si, malgré tout, il y a consommation d'alcool, le risque augmente proportionnellement à la quantité consommée.
  • La consommation régulière d’alcool augmente également le risque d'un nouveau cancer du même type après un cancer du foie, du sein (chez la femme), et du cancer colorectal.
  • L’alcool contribue à augmenter le taux d’œstrogènes (hormones féminines) dans l’organisme. Sa consommation pourrait ainsi accroître le risque de rechute en cas de cancer du sein hormono-dépendant. Des études complémentaires sont cependant nécessaires pour vérifier cette hypothèse. Actuellement, ce problème semble surtout toucher les femmes en surpoids. Dans l’intervalle, il est conseillé de boire en moyenne moins d’une boisson alcoolisée par jour après un cancer de ce type.
Dernière adaptation le: 7/11/2016

Témoignages

Marcus a décidé de devenir Ami de la Fondation pour encore mieux soutenir la lutte contre le cancer. Une cause qui le mobilise d'autant plus depuis que son épouse a été touchée par un cancer du sein.Lire la suite