Alcool | Fondation contre le Cancer
Alcool

Alcool

Attention à la consommation d’alcool durant un cancer !

L’alcool fait augmenter le risque de développement de certains cancers : bouche, gorge, larynx, œsophage, foie, estomac, sein (femme), côlon et rectum (hommes). Il est donc conseillé, à titre préventif, de limiter la consommation à un (pour les femmes) ou deux (pour les hommes) verres par jour.

Si vous êtes en cours de traitement  pour un cancer, il est préférable d’éviter toute consommation d’alcool  ou de  la limiter à moins d’un verre par jour en moyenne :

  • Un grand nombre de médicaments utilisés en chimiothérapie sont métabolisés par le foie. Un foie endommagé par l’alcool peut aggraver les effets secondaires liés au traitement.
  • La radiothérapie (tête, cou et poitrine) et certaines chimiothérapies peuvent entraîner une inflammation de la muqueuse buccale (également appelée stomatite ou mucosite). L’alcool peut aggraver l’irritation et l’inflammation. Même de très petites quantités ont cet effet, par exemple l’alcool contenu dans un bain de bouche. Au cours d’un traitement et / ou en cas d’inflammation de la bouche, il est donc préférable d’éviter toute consommation  d’alcool afin de ne pas être exposé à ce type de problème
  • Il est préférable de ne plus consommer d'alcool après un diagnostic de cancer de la bouche, de la gorge, du larynx ou de l'oesophage. L'alcool entraîne en effet un risque accru d'un nouveau cancer, touchant le plus souvent le même organe. Si, malgré tout, il y a consommation d'alcool, alors le risque augmente proportionnellement à la quantité consommée.
  • L’alcool peut faire augmenter la quantité d’œstrogènes (hormones féminines) dans l’organisme. Sa consommation pourrait donc faire augmenter le risque de rechute en cas de cancer du sein hormonodépendant. Des études complémentaires sont cependant nécessaires pour confirmer ces suspicions. En attendant, il est conseillé de boire en moyenne moins d’une boisson alcoolisée par jour après un cancer de ce type.
  • La consommation régulière d’alcool augmente également le risque d'un nouveau cancer du même type après un cancer du foie, du sein (chez la femme), et du cancer colorectal (chez l'homme).

 Références

Dernière adaptation le: 24/02/2017

Témoignages

Roularta court pour la Fondation contre le Cancer
Le comité sportif de la société Roularta organise de nombreuses activité sportives pour les employés, et bien plus encore. En 2016, ils ont choisi de courir les 20 km de Bruxelles au profit de la Fondation contre le Cancer.Lire la suite