Alimentation en cas de cancer = alimentation saine ? | Fondation contre le Cancer
L'alimentation en cas de cancer

Alimentation en cas de cancer = alimentation saine ?

Il pourrait sembler évident qu'une alimentation saine est importante en cas de cancer. Et pourtant, les choses ne sont pas toujours si simples.

Manger plus sain, mais pas à contre-cœur

En théorie, il est toujours recommandé d'avoir une alimentation saine. Mais en pratique, il est parfois préférable de maintenir le plus longtemps possible les habitudes alimentaires antérieures à la maladie. Changer ces habitudes exigerait une énergie qu'il vaut mieux conserver en priorité pour les traitements. 

Quoi qu'il en soit, les personnes qui souhaitent un corps sain ont tout intérêt à adopter une alimentation plus saine. Boire suffisamment d'eau (1 à 1,5 litre par jour), manger chaque jour un certain nombre de portions de légumes, de fruits et d'aliments complets (pain gris, pâtes complètes, riz brun, ...) sont des éléments importants. À condition de les intégrer avec conviction aux habitudes alimentaires. Ces conseils ne doivent jamais être suivis à contrecœur. Manger « sain » à contrecœur est une perte d'énergie. Cela peut avoir des conséquences néfastes sur l'état nutritionnel et, par conséquent, sur la qualité de vie.

Un bon état nutritionnel

Le maintien d'un bon état nutritionnel est en effet particulièrement important pour lutter contre la maladie et augmenter les chances de réussite du traitement. Le maintien d'un « bon » état nutritionnel est avant tout lié à un apport en protéines et calories suffisant. Le fait que ces calories et protéines proviennent, à ce stade, d'une alimentation moins saine, est d'importance secondaire. 

Des plaintes spécifiques et des effets secondaires liés au traitement peuvent compliquer le respect de bonnes habitudes alimentaires. Une détérioration de l’état nutritionnel peut rapidement mener à une perte de poids. Dans ce cas, un apport d’énergie et de protéines suffisant prendra la priorité sur des choix alimentaires équilibrés. Cela passe notamment par la consommation d’aliments qui « font envie », même si, durant cette période, l’envie fait souvent choisir une nourriture peu saine ou peu variée. Une autre solution est d’opter pour des aliments riches en énergie. Vous trouverez dans cette rubrique quelques conseils pratiques à suivre en cas de perte de poids non voulue.

Témoignages

" Mon histoire avec le cancer a commencé quelques jours après le nouvel an, quand tout le monde se souhaite une bonne année et une bonne santé. Je sens une minuscule petite boule au niveau de mon sein, comparable à un petit grain de riz. Je suis en congé, donc je vais voir mon médecin le jour même. Elle ne sent rien, mais me prescrit tout de même une échographie par sécurité."Lire la suite