L'impact du pamplemousse sur la chimiothérapie | Fondation contre le Cancer
La consommation de pamplemousse affecte l'efficacité de la chimiothérapie

L'impact du pamplemousse sur la chimiothérapie

C’EST POSSIBLE

Le pamplemousse exerce une influence sur certains médicaments. Généralement, il renforce leur action, mais ce n’est en rien un fait positif ! Cela s’appelle une « interaction ».

Les interactions  entre le pamplemousse et différents traitements concernent surtout les antiallergiques, certains médicaments utilisés pour traiter les maladies cardiovasculaires et aussi les immunodépresseurs.

En ce qui concerne les traitements anticancéreux, tels que la chimiothérapie et l’hormonothérapie, nous disposons de peu d’études cliniques (chez l’homme) analysant ce type d’interactions. La plupart sont des études réalisées en laboratoire, sur des animaux ou des cultures de cellules. Les mêmes études chez l’homme n’aboutiraient pas nécessairement aux mêmes résultats.

Néanmoins, sur base de ces données expérimentales, on estime que le pamplemousse pourrait également entrer en interaction avec certains traitements anticancéreux (et renforcer leurs effets secondaires indésirables).

C’est pourquoi les compléments alimentaires à base (d’extraits) de pamplemousse sont à éviter pendant la chimiothérapie. Pour plus d’informations, consultez la notice de vos médicaments ou demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. En ce qui concerne la consommation de pamplemousse (et de ses hybrides, tels que le pomelo), une interaction n’est pas à exclure même s’il elle n’a pas encore clairement été mise en évidence

Aucun problème n’a été rapporté quant à la consommation d’oranges, de mandarines et de citrons.

Dernière adaptation le: 15/02/2017

Témoignages

Fried Ringoot est une des personnes les plus positives que nous connaissions. Lui et sa femme Anny partagent le récit de son cancer. Ils expliquent comment la maladie a profondément changé leur vie, et comment ils trouvent la force de poursuivre.Lire la suite