Conseils alimentaires par type de cancer | Fondation contre le Cancer

Conseils alimentaires par type de cancer

En plus des conseils alimentaires généraux après un cancer, certains choix sont plus appropriés que d’autres en fonction du type spécifique de cancer pour lequel vous avez été traité. Certains conseils sont également plus importants que d’autres.

Nous avons rassemblé ci-dessous quelques points d’attention spécifiques à certains types de cancers. Ils peuvent aider à réduire votre risque de rechute et/ou d’un nouveau cancer du même type. En cliquant sur les liens en bleu, vous pouvez obtenir plus d’informations et des conseils pratiques à leur sujet.

  • Cancer du côlon et du rectum
  • Cancer du foie
  • Cancer de l’œsophage
  • Cancer du pharynx et du larynx
  • Cancer de la prostate
  • Cancer du sein
  • Cancer de l'utérus et du col de l'utérus

Cancer du côlon et du rectum

À conseiller

Probablement utile

  • Veillez à un apport suffisant de calcium en consommant des produits laitiers maigres ou demi-écrémés chaque jour ; en consommant à 3 à 4 portions de yoghourt, lait, pudding, fromage (blanc)… , par jour.
  • Les compléments de calcium pourraient aider à combattre la formation de polypes intestinaux. Consultez votre médecin afin de savoir si c’est utile dans votre cas.
  • Veillez à un apport suffisant en vitamine D : lumière solaire, produits à tartiner et autres préparations enrichies en vitamine, jaune d’œuf, poisson gras, pain et céréales, voire éventuellement des suppléments de vitamine D (à discuter avec votre médecin).

Cancer du foie

À conseiller

Cancer de l’oesophage

À conseiller

Cancer du pharynx et du larynx

À conseiller

Probablement utile

Cancer de la prostate

Probablement utile

  • Évitez le surpoidsun tour de taille trop important et un rapport taille/hanches trop important​
  • Pratiquez suffisamment d’activité physique.
  • Mangez suffisamment de fruits (2 portions par jour, soit environ 250g) et de légumes (300g par jour).
  • Limitez la consommation de graisses saturées, principalement présentes dans les produits gras d'origine animale (beurre, viandes grasses, produits laitiers entiers...).
  • Selon les résultats d’une étude récente, une consommation importante d’acides gras oméga-3 de poisson (poisson gras ou complément d’huile de poisson) pourrait faire augmenter le risque de cancer de la prostate. Il est  donc préférable d’éviter les compléments alimentaires d’huile de poisson. Quant au poisson lui-même, il vaut mieux en limiter  la consommation à deux fois par semaine (poisson maigre ou demi-gras : cabillaud, haddock, sole, raie, merlan, thon, dorade, truite, flétan,…), voire à une fois par semaine s’il s’agit de poisson gras (saumon, hareng, sardine, anguille…).

Cancer du sein

À conseiller

Probablement utile

  • Incorporez suffisamment de fibres dans votre régime alimentaire, en mangeant des fruits et des légumes, du pain complet, des pâtes complètes, des légumineuses…
  • Limitez la consommation de graisses saturées, principalement présentes dans les produits gras d'origine animale (beurre, viandes grasses, produits laitiers entiers...).
  • Contrairement à ce qu’on a longtemps cru, une consommation modérée d’aliments à base de soja ne semble pas présenter de risque pour les personnes qui ont eu un cancer, même en cas d’hormonothérapie.

    Par consommation modérée, on entend 1 à 2 portions par jour, une portion correspondant environ à 1 yoghourt au soja, 1 verre de lait de soja ou 85 g de substitut de viande. Les études faisant état d’une protection concernent des femmes asiatiques qui consomment du soja depuis l’enfance et c’est probablement cette consommation dans l’enfance qui est déterminante. Enfin, pour ce qui est des compléments alimentaires à base de soja, on considère actuellement qu’ils n’apportent pas de bénéfice et qu’il vaut mieux éviter d’en consommer.

Cancer de l'utérus et du col de l'utérus

À conseiller

Références

  • www.wcrf.org/dietandcancer
  • Institut National du Cancer. Identifier et prévenir les risques de second cancer primitif chez l'adulte. France, 2013.
  • Rock, C. L., Doyle, C., Demark-Wahnefried, W., Meyerhardt, J., Courneya, K. S., Schwartz, A. L., Bandera, E. V., Hamilton, K. K., Grant, B., McCullough, M., Byers, T. and Gansler, T. (2012), Nutrition and physical activity guidelines for cancer survivors. CA: A Cancer Journal for Clinicians, 62: 242–274. doi: 10.3322/caac.21142
Dernière adaptation le: 28/11/2018

Témoignages

Claude Finet est cancérologue. Dans un livre paru en avril 2014, elle partage une série d’histoires vécues, panorama des fantastiques ressources humaines face à l’épreuve. Découvrez-en un extrait.Lire la suite