Annoncer son cancer à ses collègues

Annoncer son cancer à ses collègues

Parler de son cancer ou pas ?

Allez-vous informer votre employeur, votre supérieur direct, vos collègues... que vous avez un cancer ?

Il n’est pas facile de répondre à cette question car différents facteurs entrent en jeu. Vous ignorez :

  • comment vous allez réagir au traitement
  • pendant combien de temps vous devrez vous absenter
  • comment vos collègues réagiront à cette nouvelle. 

Parler de son cancer, est-ce une obligation légale ?

D’un point de vue légal, rien ne vous oblige à informer votre employeur et vos collègues que vous êtes atteint(e) d’un cancer.

Cependant, dès que votre maladie se déclare et que vous risquez de vous retrouver en incapacité de travail, vous devez faire savoir à votre employeur que vous serez absent(e).
En effet, si vous ne le faites pas, votre absence sera considérée comme injustifiée et vous ne pourrez pas prétendre aux indemnités auxquelles vous avez pourtant droit. 

Témoignages

Tom, le mari de Sophie, a eu un cancer et l’a vaincu. 3 ans et demi plus tard, tout est sous contrôle et, pour la première fois, le couple ose à nouveau rêver. D’un avenir, d’une grande rénovation et de continuer à développer le magasin de vélo de Tom. Malgré des premiers contacts positifs, contracter une assurance solde restant dû se révèle tout à fait impossible. Même s’il n’y a plus de trace du cancer. Même en payant une prime supplémentaire. « Comme si le cancer devait nous hanter toute notre vie. »Lire la suite