Incapacité de travail | Fondation contre le Cancer
Congé en cas de maladie

Incapacité de travail

Lorsque la maladie survient, et que vous êtes reconnus incapable de travailler par votre médecin, c'est bien le terme de "incapacité de travail" qui est utilisé pour désigner l’absence au travail en raison d’un problème de santé. La législation, et les indemnités y afférentes, renvoient toutefois cette notion à deux périodes distinctes: l’incapacité de travail et l’invalidité (incapacité de travail de plus d’un an).

Dans tous les cas, la première démarche à effectuer, si vous êtes malade et ne pouvez travailler, est de le signaler au moyen d'un certificat médical. Le travailleur salarié le remettra à son employeur, l'indépendant l'enverra à sa mutuelle. 

Vous êtes salarié(e) ou chômeur

Les chômeurs doivent rendre un certificat médical à leur syndicat ainsi qu’à leur mutualité dans les 2 jours (1er jour d’incapacité de travail non compris).

Si vous êtes salarié, dans un premier temps, vous avez droit au salaire garanti (payé par votre entreprise). Si votre absence se prolonge, la mutualité prend la relève et vous verse une indemnité (calculée sur base de la feuille de renseignements que vous aurez complétée). 

Les ouvriers doivent rendre un certificat médical à la mutualité dans les 14 jours civils. (1er jour d’incapacité de travail inclus). 

Les employés doivent rendre un certificat médical à la mutualité dans les 28 jours civils. (1er jour d’incapacité de travail inclus).

Plus de détails sur les indemnités si vous êtes salarié(e).

Vous êtes indépendant(e)

Vous devez prévenir la mutualité de votre incapacité de travail en renvoyant votre certificat médical dans les 7 jours civils à dater du début de votre maladie. Depuis le 1er juillet 2019, la période de carence pour les indépendants a été supprimée. 

Plus de détails si vous êtes indépendant(e).

Dernière adaptation le: 1/08/2019

Témoignages