Accorder une place au récit de vie du patient cancéreux âgé | Fondation contre le Cancer

Accorder une place au récit de vie du patient cancéreux âgé

Lauréat Social Grants 2015

Responsable : Equipe de prise en charge oncologique du service de radiothérapie et d’oncologie de l’OLV Ziekenhuis Aalst (Alost)
Période de réalisation : janvier 2016 (début) – décembre 2017 (fin)
Public : Patients cancéreux âgés (plus de 65 ans, tous types de cancers) de l’OLV Ziekenhuis Aalst, pendant et après la phase de traitement aiguë

Donner du sens et de l’importance à la dernière phase de la vie

Une prise en charge psychosociale adaptée pour les patients cancéreux âgés isolés

Ce projet s’inscrit dans le cadre du vieillissement grandissant de la population – 40 % des personnes atteintes de cancer ont plus de 70 ans – et de l’isolement social toujours plus grand des personnes âgées.

Il apporte une réponse spécifique au manque notable, dans le système actuel, de prise en charge psychosociale adaptée pour les patients cancéreux âgés isolés, dont le besoin de contacts interpersonnels et de conversations approfondies reste trop souvent insatisfait.

Il prend en compte le fait que les patients âgés, confrontés à la maladie et aux (possibilités de) traitements, ont parfois d’autres manières de voir les choses. La fatigue de vivre, les questions existentielles et la solitude (surtout chez des personnes isolées à la retraite et/ou sans partenaire, famille ou amis) sont quelques exemples de facteurs susceptibles d’influencer la façon dont la maladie est vécue, la motivation à se soigner et l’observance du traitement.

Un programme de prise en charge spécifique « Personnes âgées et cancer »

Si la volonté de donner un sens et de l’importance à sa vie occupe une place centrale chez tout être humain, ce projet se concentre tout spécialement sur les personnes âgées malades qui, sur le point d’entamer la dernière « phase » de leur existence, se trouvent inévitablement confrontées à des questions existentielles majeures : la mort, la finitude de l’être, la souffrance et le besoin de « faire le bilan de leur vie ».

Pour accorder l’attention nécessaire à cette thématique, les auteurs du projet ont imaginé un programme de prise en charge spécifique intitulé « Personnes âgées et cancer ». Le but est de promouvoir une collaboration structurelle entre tous les professionnels impliqués dans la prise en charge oncologique, aussi bien à l’hôpital qu’en dehors (e.a. les soins de première ligne à domicile). Cette initiative doit assurer un repérage ciblé des patients cancéreux âgés « vulnérables » de l’OLV Ziekenhuis Aalst (e.a. des personnes âgées isolées ou souffrant de troubles psychosociaux), qui pourront ainsi être dirigés vers l’équipe de psychologues investis dans le projet.

Faire le point sur sa vie

Ces psychologues travaillent ensuite activement sur « le récit de vie » et les diverses questions existentielles des personnes âgées. En fin de vie, ces dernières éprouvent souvent le besoin de revenir sur leur histoire et souhaitent lui donner la fin la plus satisfaisante possible. Cette rétrospective prend généralement la forme de « récits de vie ». Nous savons en effet, grâce à la « psychologie narrative », que les gens n’ont pas une vision passive d’eux-mêmes et du monde qui les entoure, mais se livrent au contraire à une interprétation active et attribuent une signification à leurs expériences – à l’aide de différents récits.

Un « cahier de vie » personnel

Les psychologues impliqués dans le projet ont conçu un « cahier de vie » personnel afin d’offrir aux patients âgés un outil concret censé mobiliser le processus de quête de sens et les aider à « faire le point sur leur vie ». A mesure qu’ils complètent ce cahier, ils donnent progressivement une forme et un sens à leur propre vie.

L’objectif est de renforcer l’identité du patient en attirant son attention sur les moments significatifs qui ont jalonné sa vie. Cette démarche contrebalance également la négativité qui entoure la maladie et la peur de mourir. Elle favoriserait l’acceptation, réduirait les troubles associés et améliorerait tant la qualité de vie que le bien-être général du patient.

Ce cahier vise aussi à encourager les contacts sociaux entre le patient, d’une part, et le personnel soignant, la famille et les amis, d’autre part. Il motive en effet les patients à discuter aussi des thématiques qui y sont abordées avec les proches et les professionnels qui comptent à leurs yeux, à l’hôpital ou dans le cadre des soins de première ligne dispensés à domicile.

Sensibiliser les professionnels à l’importance du sens

Enfin, l’équipe responsable sensibilise les prestataires de soins afin qu’ils soient conscients de l’importance cruciale des thématiques liées à la quête de sens dans la prise en charge régulière des patients cancéreux âgés.

Photo : Première page (de la version test provisoire) du « cahier de vie » destiné aux patients cancéreux âgés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez les autres projets lauréats 2015

Dernière adaptation le: 8/03/2017

Témoignages

Fatigue, amaigrissement… Après quelques examens médicaux, le diagnostic tombe : myélome. Passé un sentiment de révolte initial, Thierri est parvenu à adapter son quotidien, grâce notamment au soutien de ses proches et de ses amis. Son mot d’ordre : espoir !Lire la suite