Coaching médico-social du patient isolé atteint d’une affection oncologique | Fondation contre le Cancer

Coaching médico-social du patient isolé atteint d’une affection oncologique

Lauréat Social Grants 2015

Responsable : CHU Brugmann (site Reine Astrid, Bruxelles) – sous la direction de Kathleen Hayen, coordinatrice du projet
Période de réalisation : janvier 2016 (début) – décembre 2017 (fin)
Public : Patients cancéreux isolés/esseulés pendant la phase palliative qui suit l’hospitalisation

Un coach « médico-social » comme interlocuteur principal et personne de confiance des patients cancéreux isolés

L’importance d’un réseau social de soutien, aussi bien pratique – les aidants proches par exemple – qu’émotionnel, pour le bien-être général des patients est de plus en plus reconnue dans la prise en charge oncologique actuelle. Tous les patients ne disposent toutefois pas d’un tel soutien interpersonnel. Les malades plus âgés à la retraite et ceux qui n’ont pas de famille (géographiquement proche), de partenaire ou d’amis sont dès lors « isolés », coupés de tout réseau social et éprouvent un grand sentiment de solitude. Outre ses effets négatifs sur la qualité de vie, l’isolement influence aussi la mesure dans laquelle ces patients suivent leur traitement et le processus de guérison.

Les mesures d’aide sociale des hôpitaux ne parviennent souvent pas à offrir une réponse ciblée aux besoins spécifiques de ces personnes, qui peuvent se situer à différents niveaux : financier, familial, linguistique (patients analphabètes ou d’origine étrangère par ex.) ou psychiatrique-pathologique.

Pour mieux détecter les besoins spécifiques des patients isolés et y répondre de façon adéquate, une travailleuse sociale ayant suivi une formation spéciale a été engagée à mi-temps en qualité de « coach médico-sociale ». Personne de contact et de confiance attitrée, elle offre au patient un suivi sur mesure. Elle assume des missions très diverses : accompagner le patient lors de démarches administratives auprès de services externes, lui rendre visite à domicile, lui offrir une oreille attentive quand il a besoin de parler, l’aider dans l’organisation pratique de la vie quotidienne, mettre en place et suivre des accords de collaboration structurels autour du patient, coordonner les visites médicales de contrôle et organiser les déplacements.

La coach joue dès lors un rôle de coordination clé et veille à assurer une prise en charge oncologique et psychosociale efficace tout en faisant évoluer le patient vers une plus grande autonomie. Elle travaille en étroite collaboration avec les oncologues, psychologues, onco-nutritionnistes et médiateurs interculturels impliqués dans le traitement.

Découvrez les autres projets lauréats 2015

Dernière adaptation le: 8/03/2017