Compléments alimentaires

Ce que nous mangeons exerce un impact direct et indirect sur notre santé. Les vitamines font partie des composants indispensables de notre alimentation et sont au centre d’innombrables discussions. Il est donc logique que l'on se pose la question de savoir si les préparations vitaminées, consommées en tant que compléments alimentaires, peuvent  aider à prévenir les cancers ou influencer favorablement leurs chances de guérison.  

Les études scientifiques n'ont pas encore apporté de réponses claires à ces questions. On ne dispose par exemple d'aucune évaluation précise de l'effet d'une prise de suppléments vitaminiques (à titre de médicaments complémentaires) dans le traitement d’affections cancéreuses. Par ailleurs, les études consacrées à l'impact des suppléments vitaminiques sur la prévention des cancers donnent des résultats contradictoires. Certaines études montrent même une augmentation du risque de cancer en cas de prise de suppléments vitaminiques!  

Dans l'état actuel des connaissances scientifiques, il est donc déconseillé de prendre de façon répétée des suppléments multivitaminiques dans l'espoir de se protéger du cancer.

Sauf dans des situations médicales particulières, une alimentation variée et équilibrée suffit à couvrir nos besoins en vitamines.

En ligne de mire 

Bien des substances naturellement présentes dans les aliments n'ont pas encore été identifiées. Ceci souligne une fois encore l'importance d'une alimentation variée. En effet, tout porte à croire que les substances non identifiées interagissent avec les substances déjà connues. De cette interaction naît un effet déterminé sur la santé. Impossible de reproduire cet effet à l'aide de suppléments artificiels...

Selon les recommandations alimentaires en vigueur au niveau international, chacun devrait manger chaque jour au moins cinq portions de fruits et de légumes. La combinaison de divers éléments dans une alimentation saine semble en effet réduire le risque de cancer de manière plus efficace que la prise isolée de nutriments sous la forme de compléments. La prise de compléments alimentaires n'est par conséquent justifiée qu'en cas de carence attestée et sur prescription d'un médecin ou d'un diététicien.

Les personnes qui souhaitent néanmoins prendre des suppléments de vitamines devront opter pour des préparations équilibrées (compléments de multivitamines, sels minéraux et oligo-éléments). La quantité des différentes substances nutritives qu'elles contiennent ne peut jamais dépasser le double ou le triple de la quantité quotidienne recommandée (valeurs de référence) pour une personne en bonne santé. Rien n'indique que des doses plus élevées soient efficaces. Bien au contraire, celles-ci peuvent provoquer des effets non désirés et même être nocives.

Nous renvoyons, pour plus d'informations à ce sujet, à la rubrique prévention consacrée à 'Boire et manger sainement'.

Témoignages

Pat
Tu sais, je n’ai pas envie de quitter tout ça ! Pas maintenant. J’ai encore tellement de choses à vivre et à partager avec vous.Lire la suite