Aloe vera | Fondation contre le Cancer

Aloe vera

Vous suivez un traitement contre le cancer et vous cherchez des informations concrètes sur les compléments alimentaires (vitamines, plantes, herbes…) ? Ce guide vous fournira des informations sur les 20 compléments les plus fréquemment utilisés ainsi que sur les précautions, avantages et inconvénients liés à leur usage.



Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, nous vous conseillons vivement de lire attentivement les informations essentielles liées à leur utilisation. Nous vous proposons également en téléchargement un tableau récapitulatif des compléments alimentaires illustrant leur double statut ami/ennemi.

Comment utiliser l’application



Faire des recherches sur base d’un complément :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un complément ».
  • La fiche d’information complète relative à votre choix s’affiche sous le menu déroulant.

Faire des recherches sur base d’un traitement :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un traitement ».
  • Sous le menu déroulant, vous obtenez la liste de tous les compléments susceptibles d’interférer, de façon positive ou négative, avec le traitement choisi.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur un complément pour obtenir une fiche d’information complète à son sujet.

Sélectionnez un complément

Sélectionnez un traitement

L’aloe vera est une plante grasse. Elle est classiquement utilisée sous forme de gel, afin de soigner les blessures et brûlures, les coups de soleil et diverses autres affections de la peau. L’aloe vera est aussi consommée par voie orale, sous forme de latex ou de jus, pour ses propriétés laxatives (1,2).

Situations liées aux traitements du cancer

L’aloe vera est utilisée pour traiter les dégâts de la peau dus à la radiothérapie. Les études sur le sujet semblent cependant montrer que l’aloe vera ne peut ni prévenir, ni limiter les réactions cutanées et les brûlures dues à la radiothérapie (1,2,4,7).

Par contre, une étude a montré que le jus d’aloe vera peut soulager les mucites (orales) causées par les radio- et chimiothérapies (2,6).

 

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

Il est déconseillé d’utiliser l’aloe vera par voie orale en tant que laxatif. Des études menées sur des animaux ont en effet montré que ce mode de consommation pourrait favoriser les cancers du gros intestin (1).

Effets secondaires généraux

Un usage externe et local provoque peu ou pas d’effets secondaires (1).

L'utilisation orale et les injections sont déconseillées, en raison des effets secondaires négatifs et des résultats peu clairs des études cliniques. Les injections d'aloe vera chez les patients atteints de cancer ont déjà conduit à la mort (2).

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires

L’aloe vera peut renforcer l’effet de certains médicaments cardiaques, des stéroïdes et des diurétiques (3).

Cessez toute consommation d’aloe vera avant une opération chirurgicale, à cause des risques accrus d’hémorragie (2).

L’aloe vera peut faire baisser le taux de sucre dans le sang (1). Si vous suivez un traitement « classique » qui présente les mêmes effets, il est conseillé d’informer votre médecin que vous utilisez de l’aloe vera.

Pour les mêmes raisons, la prudence est de mise lors d’une consommation simultanée avec d’autres compléments alimentaires faisant baisser le taux de sucre sanguin (ail, bêta-glucanes, chardon-Marie, co-enzyme Q10, curcuma, gingembre, ginkgo, ginseng, omega-3 ou acides gras de poisson EPA/DHA). Informez toujours votre médecin aussi de ce type de combinaison.

Dosage pour les adultes

N’utilisez jamais d’aloe vera par voie orale durant une grossesse car il peut provoquer des avortements (4).

Tout usage par voie orale doit se faire en concertation avec un médecin (4).

Limitez vous à un usage externe et local d’aloe vera sous forme de gel, pommade ou lotion (4). N’utilisez pas de jus ou de latex sur la peau : ils sont prévus pour un usage oral (2).

 

Références: 
  1. http://nccam.nih.gov
  2. www.mskcc.org
  3. Ulbricht C, Armstrong J, Basch E, Basch S, Bent S, Dacey C, et al. An evidence-based systematic review of Aloe vera by the natural standard research collaboration. Journal of herbal pharmacotherapy. 2007;7(3-4):279-323.
  4. Hoopfer D. et al. Three-Arm Randomized Phase III Trial: Quality Aloe and Placebo Cream Versus Powder as Skin Treatment During Breast Cancer Radiation Therapy. Clin Breast Cancer. 2014 Dec 24. pii: S1526-8209(14)00287-0.
  5. http://umm.edu
  6. Sahebjamee M, et al. Comparative Efficacy of Aloe vera and Benzydamine Mouthwashes on Radiation-induced Oral Mucositis: A Triple-blind, Randomised, Controlled Clinical Trial. Oral Health Prev Dent. 2015;13(4):309-15
  7. Ferreira EB. et al. Topical interventions to prevent acute radiation dermatitis in head and neck cancer patients: a systematic review. Support Care Cancer. 2017 Mar;25(3):1001-1011.

En savoir plus ? Pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous cherchez des informations encore plus détaillées ? Vous n’avez pas trouvé un complément en particulier ? Vous trouverez peut-être des réponses à vos questions sur les sites suivants:

Cette application a été réalisée par la Fondation contre le Cancer. Elle a été développée sous la supervision du docteur An Vandebroek, oncologue médicale à la ZNA Antwerpen, et du docteur Fanny Bauvet, oncologue médicale à l’Hôpital Sainte-Anne Saint-Remi de Bruxelles. Le contenu des différentes fiches a également été validé par le Fonds Anticancer.



Le contenu de ces fiches est purement informatif, uniquement destiné à un usage personnel et ne remplace en aucun cas une consultation médicale. La fiche ne peut être diffusée, de quelque manière que ce soit, sans mentionner la Fondation contre le Cancer en tant que source.

Témoignages

Après son cancer du sein, Maria s’est investie en tant que bénévole auprès de la Fondation contre le Cancer, plus précisément comme conseillère en beauté. Sa motivation principale : rendre à d’autres l’attention qu’elle avait elle-même reçu durant sa maladie. Lire la suite