Antioxydants | Fondation contre le Cancer

Antioxydants

Vous suivez un traitement contre le cancer et vous cherchez des informations concrètes sur les compléments alimentaires (vitamines, plantes, herbes…) ? Ce guide vous fournira des informations sur les 20 compléments les plus fréquemment utilisés ainsi que sur les précautions, avantages et inconvénients liés à leur usage.



Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, nous vous conseillons vivement de lire attentivement les informations essentielles liées à leur utilisation. Nous vous proposons également en téléchargement un tableau récapitulatif des compléments alimentaires illustrant leur double statut ami/ennemi.

Comment utiliser l’application



Faire des recherches sur base d’un complément :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un complément ».
  • La fiche d’information complète relative à votre choix s’affiche sous le menu déroulant.

Faire des recherches sur base d’un traitement :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un traitement ».
  • Sous le menu déroulant, vous obtenez la liste de tous les compléments susceptibles d’interférer, de façon positive ou négative, avec le traitement choisi.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur un complément pour obtenir une fiche d’information complète à son sujet.

Sélectionnez un complément

Sélectionnez un traitement

Les antioxydants sont des substances agissant contre l’oxydation, un processus menant à la formation de radicaux libres (substances chimiques très agressives) dans notre organisme. Ces radicaux libres sont nuisibles et peuvent, par exemple, contribuer au développement de cancers. On retrouve naturellement des antioxydants dans notre alimentation, sous forme notamment de vitamines, de minéraux ou d’oligo éléments. Citons par exemple les vitamines A (et son précurseur, la béta-carotène), C et E, le sélénium ou encore le zinc.

D’autres substances alimentaires présentent également un effet antioxydant, comme le resvératrol, le thé vert, le curcuma, etc. Des fiches sont consacrées à plusieurs de ces antioxydants dans cette fonctionnalité en ligne.

Dans la présente fiche, nous traitons des compléments qui combinent plusieurs antioxydants. Ces combinaisons contiennent souvent des doses importantes, dépassant de loin les Apports Journaliers Recommandés (AJR). Ils ont de ce fait des effets spécifiques, qui réclament une attention particulière.

Situations liées aux traitements du cancer

Les antioxydants semblent pouvoir limiter les dégâts causés aux cellules saines par certains traitements contre le cancer (1,3).

Ces compléments peuvent aussi être utilisés pour maintenir un état nutritionnel optimal, quand l’apport alimentaire est réduit par la maladie et/ou les traitements (2,3).

Certains antioxydants pourraient atténuer – dans certaines circonstances – les effets secondaires de la radiothérapie ainsi que la toxicité de la chimiothérapie. Ceci à condition que les apports journaliers recommandés (AJR) de chaque substance ne soient pas dépassés (1,2,3).

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

Les compléments contenant des doses supérieures aux AJR peuvent présenter un effet néfaste et toxique quand ils sont pris durant un traitement contre le cancer (2,3). Ils peuvent en théorie réduire l’action de certains traitements classiques basés sur un effet oxydant tels que la radiothérapie, et certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine.

En ce qui concerne spécifiquement le cancer de la prostate, il a été montré que consommer plusieurs fois par jour des compléments multivitaminés augmente le risque de développer un cancer agressif de la prostate. Cet effet est particulièrement marqué chez les hommes ayant des antécédents familiaux de cancer de la prostate, qui, en plus des compléments multivitaminés classiques, prennent en plus d’autres compléments (2).

Effets secondaires généraux

Une consommation d’antioxydants supérieure aux AJR peut avoir des effets néfastes sur la santé. Une grande prudence est conseillée, surtout dans l’usage de doses importantes de vitamines liposolubles (A, D, E et K) et d’oligo éléments (par exemple zinc et sélénium). Cela peut être non seulement toxique, mais même fatal dans certains cas.

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires

Si les apports journaliers recommandés sont respectés, la consommation d’antioxydants ne semble pas poser de problème. Mais des doses plus importantes peuvent interagir avec des médicaments ou d’autres compléments alimentaires, et doivent donc être évitées. Demandez toujours conseil à votre médecin avant de commencer à prendre des combinaisons de compléments alimentaires.

Dosage pour les adultes

Par précaution, il est déconseillé de consommer des combinaisons de compléments alimentaires durant un traitement basé sur un effet oxydant tels que la radiothérapie et certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine. Evitez d'en consommer deux jours avant et après le traitement.

Il faut absolument éviter de consommer des doses importantes de compléments alimentaires. Quelle que soit la substance consommée, les apports journaliers recommandés ne doivent jamais être dépassés (1).

Il existe des combinaisons de compléments alimentaires qui respectent les apports journaliers recommandés. Ils peuvent être surtout utiles dans le cas de carences causées par un apport alimentaire réduit.

Références: 
  1. Vogel J. et al. Handboek voeding bij kanker, Utrecht: de Tijdstroom, 2012.
  2. Morey B. et al. A review of evidence-based practice in nutrition related complementary therapies: improving the knowledge of dietitians.  Cancer Forum, Vol 35 Issue 2, 2011.
  3. Gröber et al. Micronutrients in Oncological Intervention. Nutrients. 2016 Mar 12;8(3):163. 

En savoir plus ? Pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous cherchez des informations encore plus détaillées ? Vous n’avez pas trouvé un complément en particulier ? Vous trouverez peut-être des réponses à vos questions sur les sites suivants:

Cette application a été réalisée par la Fondation contre le Cancer. Elle a été développée sous la supervision du docteur An Vandebroek, oncologue médicale à la ZNA Antwerpen, et du docteur Fanny Bauvet, oncologue médicale à l’Hôpital Sainte-Anne Saint-Remi de Bruxelles. Le contenu des différentes fiches a également été validé par le Fonds Anticancer.



Le contenu de ces fiches est purement informatif, uniquement destiné à un usage personnel et ne remplace en aucun cas une consultation médicale. La fiche ne peut être diffusée, de quelque manière que ce soit, sans mentionner la Fondation contre le Cancer en tant que source.

Témoignages

Legaat
Jacqueline a les yeux rieurs et respire la joie de vivre. Malgré les épreuves qu’elle a rencontrées, elle transmet un message positif dès qu’on franchit la porte de son appartement à Bruxelles, où elle a emménagé avec son mari en 1971. Ils n’ont pas eu d’enfants. Ensemble, ils ont beaucoup voyagé et elle a pu à ses côtés profiter de la vie et découvrir le monde. Mais à chaque départ en voyage avec son mari, elle pensait à laisser un message sur la table du salon, pour indiquer à qui leurs biens devaient être légués, au cas où il leur arriverait quelque chose...Lire la suite