Gingembre | Fondation contre le Cancer

Gingembre

Vous suivez un traitement contre le cancer et vous cherchez des informations concrètes sur les compléments alimentaires (vitamines, plantes, herbes…) ? Ce guide vous fournira des informations sur les 20 compléments les plus fréquemment utilisés ainsi que sur les précautions, avantages et inconvénients liés à leur usage.



Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, nous vous conseillons vivement de lire attentivement les informations essentielles liées à leur utilisation. Nous vous proposons également en téléchargement un tableau récapitulatif des compléments alimentaires illustrant leur double statut ami/ennemi.

Comment utiliser l’application



Faire des recherches sur base d’un complément :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un complément ».
  • La fiche d’information complète relative à votre choix s’affiche sous le menu déroulant.

Faire des recherches sur base d’un traitement :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un traitement ».
  • Sous le menu déroulant, vous obtenez la liste de tous les compléments susceptibles d’interférer, de façon positive ou négative, avec le traitement choisi.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur un complément pour obtenir une fiche d’information complète à son sujet.

Sélectionnez un complément

Sélectionnez un traitement

Le gingembre (Zingiber officinale) est originaire d’Asie. Sa racine est utilisée comme condiment en cuisine, et on peut en faire des infusions. Il existe aussi de nombreux produits prétendument à base de gingembre (des bonbons, par exemple), qui ne contiennent en fait pas tous de vrai gingembre. Le gingembre est également utilisé pour traiter les nausées et vomissements, comme anti-inflammatoire, en cas de refroidissement ou pour faciliter la digestion.

Situations liées aux traitements du cancer

Plusieurs études mentionnent un effet positif de la prise de gingembre en capsule pour lutter contre les nausées et vomissements causés par la chimiothérapie. Cet effet est présent, qu’il soit utilisé ou non en combinaison avec des médications classiques (2,5,6,7,8).

Le gingembre pourrait réduire les nausées et vomissements après une intervention chirurgicale, mais cet effet n’est pas systématique (1).

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

Il n’y a aucun effet négatif connu lié à la consommation de gingembre (1).
 

Effets secondaires généraux

La consommation de gingembre, surtout sous forme de poudre, peut parfois causer : brûlures et maux d’estomac, diarrhée et menstruations plus abondantes (1,2).

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires

Le gingembre peut avoir un effet anticoagulant (7) et faire baisser le taux de sucre dans le sang (3). Si vous suivez un traitement « classique » qui présente les mêmes effets (surtout dans le cas de la warfarine, du fenprocoumon et des salycilates comme l’aspirine)(9), il est conseillé d’informer votre médecin que vous utilisez du gingembre.

Pour les mêmes raisons, la prudence est de mise lors d’une consommation simultanée de gingembre et d’autres compléments alimentaires faisant baisser le taux de sucre sanguin (ail, aloe vera, bêta-glucanes, co-enzyme Q10, curcuma, ginkgo et ginseng) ou présentant un effet anticoagulant (ail/quercétine, curcuma, extrait de pépins de raisins/resvératrol, ginkgo, ginseng, graines de lin, omega-3 ou acides gras de poisson EPA/DHA, quercetine, vitamine E). Informez aussi toujours votre médecin de ce type de combinaison.

Interrompez l’utilisation de gingembre quelques jours avant une intervention chirurgicale. Vous pouvez éventuellement prendre une heure avant l’opération l’équivalent d’un gramme de gingembre, afin d’atténuer les nausées et vomissements après l’intervention (4).

Les personnes souffrant de calculs biliaires doivent également consulter leur médecin avant de consommer du gingembre (3).

Dosage pour les adultes

La consommation de gingembre, surtout en petite quantité, est généralement sans danger. Le gingembre est disponible dans les supermarchés sous forme de racine ou de poudre. On le trouve aussi sous diverses formes de compléments alimentaires : capsules, extrait, teinture et huile.

En consommation quotidienne, il est conseillé de ne pas dépasser la dose totale de 4 grammes, y compris pour un usage culinaire (4). L'utilisation de gingembre est déconseillé durant la grossesse (1,3).

Références: 
  1. www.umm.edu/altmed
  2. Sheikhi MA. et al. Alternative Methods to Treat Nausea and Vomiting from Cancer Chemotherapy. Chemother Res Pract. 2015;2015:818759.
  3. www.mskcc.org
  4. www.nlm.nih.gov/medlineplus
  5. Sanaati F. et al. Effect of Ginger and Chamomile on Nausea and Vomiting Caused by Chemotherapy in Iranian Women with Breast Cancer.Asian Pac J Cancer Prev. 2016;17(8):4125-9.
  6. Arslan et al. Oral intake of ginger for chemotherapy-induced nausea and vomiting among women with breast cancer. Clin J Oncol Nurs. 2015 Oct;19(5):E92-7.
  7. Ansari M. et al. Efficacy of Ginger in Control of Chemotherapy Induced Nausea and Vomiting in Breast Cancer Patients Receiving Doxorubicin-Based Chemotherapy. Asian Pac J Cancer Prev. 2016;17(8):3877-80.
  8. Konmun J. et al. A phase II randomized double-blind placebo-controlled study of 6-gingerol as an anti-emetic in solid tumor patients receiving moderately to highly emetogenic chemotherapy. Med Oncol. 2017 Apr;34(4):69. 

En savoir plus ? Pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous cherchez des informations encore plus détaillées ? Vous n’avez pas trouvé un complément en particulier ? Vous trouverez peut-être des réponses à vos questions sur les sites suivants:

Cette application a été réalisée par la Fondation contre le Cancer. Elle a été développée sous la supervision du docteur An Vandebroek, oncologue médicale à la ZNA Antwerpen, et du docteur Fanny Bauvet, oncologue médicale à l’Hôpital Sainte-Anne Saint-Remi de Bruxelles. Le contenu des différentes fiches a également été validé par le Fonds Anticancer.



Le contenu de ces fiches est purement informatif, uniquement destiné à un usage personnel et ne remplace en aucun cas une consultation médicale. La fiche ne peut être diffusée, de quelque manière que ce soit, sans mentionner la Fondation contre le Cancer en tant que source.

Témoignages

Boyne Jean
S'unir et si possible se réunir pour non seulement s'entraider, mais pour informer au mieux les nouveaux malades et leurs proches ...Lire la suite