Sélénium

Vous suivez un traitement contre le cancer et vous cherchez des informations concrètes sur les compléments alimentaires (vitamines, plantes, herbes…) ? Ce guide vous fournira des informations sur les 20 compléments les plus fréquemment utilisés ainsi que sur les précautions, avantages et inconvénients liés à leur usage.

Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, nous vous conseillons vivement de lire attentivement les informations essentielles liées à leur utilisation. Nous vous proposons également en téléchargement un tableau récapitulatif des compléments alimentaires illustrant leur double statut ami/ennemi.

Comment utiliser l’application


Faire des recherches sur base d’un complément :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un complément ».
  • La fiche d’information complète relative à votre choix s’affiche sous le menu déroulant.

Faire des recherches sur base d’un traitement :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un traitement ».
  • Sous le menu déroulant, vous obtenez la liste de tous les compléments susceptibles d’interférer, de façon positive ou négative, avec le traitement choisi.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur un complément pour obtenir une fiche d’information complète à son sujet.

Sélectionnez un complément

Sélectionnez un traitement

Dans notre alimentation, on retrouve principalement du sélénium dans le poisson, les fruits de mer, la viande (abats), les céréales, les produits laitiers et les œufs. Le sélénium est un oligo-élément aux propriétés antioxydantes. Comme leur nom l’indique, les antioxydants agissent contre les réactions d’oxydation survenant dans l’organisme. Celles-ci conduisent à la formation de radicaux libres (substances chimiques agressives) qui, lorsqu’ils sont produits en quantités excessives, peuvent favoriser le développement de diverses maladies dont le cancer.

On trouve des antioxydants dans notre alimentation, par exemple sous forme de vitamines, minéraux et oligo-éléments. Les compléments alimentaires en contiennent souvent une forte concentration, plus élevée  que l’apport journalier recommandé. Cela leur confère des propriétés qui nécessitent une attention particulière.

Le sélénium joue également un rôle dans notre immunité, et est impliqué dans le métabolisme des hormones thyroïdiennes.

Situations liées aux traitements du cancer

Nous ne disposons pas de données suffisantes pour affirmer que le sélénium intervient favorablement dans la prévention ou le traitement du cancer.

Plusieurs études ont par contre déjà montré que le sélénium pourrait réduire la toxicité (sang, reins) et les effets secondaires (mucosite, déglutition difficile, diarrhée) de la chimio- et de la radiothérapie (1). Il permettrait également de diminuer les inflammations et les mucosites de la muqueuse buccale. Des études supplémentaires restent cependant nécessaires pour confirmer ceci (3).

Une étude clinique suggère que le sélénium diminuerait le lymphoedème (aussi appelé « gros bras ») pouvant survenir après une opération ou la radiothérapie. (2)

Une étude menée sur des enfants a mis en évidence un meilleur maintien de l'immunité lors d'un apport supplémentaire en sélénium (9).

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

Certaines données suggèrent  que des compléments de sélénium utilisés en prévention et pendant un cancer, tout comme certains autres compléments d'antioxydants, pourrait faire augmenter la mortalité. Ceci n’est toutefois pas encore scientifiquement démontré.(4)

La prise de compléments de sélénium est à déconseiller en cas de cancer de la prostate car cela favoriserait le développement de la mortalité et du caractère agressif de ce type de cancer. (5,6,8)

A cause de son effet antioxydant, le sélénium pourrait réduire l’action de certains traitements classiques basés sur un effet oxydant. C’est le cas de la radiothérapie, des cyclophosphamides, de la dacarbazine, des analogues du platine, des anthracyclines et de certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine. 

Effets secondaires généraux

Il est possible qu’à long terme,  la prise de compléments de sélénium favorise le développement d’un diabète et peut-être aussi d’un cancer de la peau, mais ceci n’est pas encore confirmé.

Le sélénium peut influencer l’efficacité de médicaments anti-cholestérol et anticoagulants. D’autres compléments alimentaires peuvent également avoir un effet anticoagulant (extrait de pépins de raisins/resvératrol, gingembre, ginkgo biloba, ginseng, thé vert, ail/quercétine, curcuma, graines de lin, Q10, huile de poisson/acides gras oméga-3 et vitamine E). Utilisez-les donc avec précaution et mentionnez toute combinaison de compléments alimentaires à votre médecin.

Toute personne traitée ou ayant été traitée pour des troubles de la thyroïde doit demander conseil à son médecin traitant avant de prendre des compléments de sélénium. (7,8)
 

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires

La vitamine C peut diminuer l’absorption de sélénium.(10)

Dosage pour les adultes

La prise de sélénium est à envisager avec prudence quand elle est combinée à certains traitements. C’est le cas de la radiothérapie, des analogues du platine, des anthracyclines et de certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine. Si vous suivez l’un de ces traitements, évitez toute consommation de sélénium le(s) jour(s) du traitement ainsi que les deux jours qui le précédent et le suivent.

Pour un adulte, l’apport journalier recommandé en sélénium est de 70 microgrammes (8). Dans la plupart des études portant sur les compléments de sélénium, des doses de 200 microgrammes par jour ont été utilisées.

Le sélénium est toxique à partir de 400 microgrammes et peut causer pertes de cheveux, nausées, diarrhées, ongles cassants et atteinte  du système nerveux central (11). La marge entre efficacité et toxicité du sélénium étant limitée, il est  important d’éviter tout surdosage.

Références: 
  1. Gröber U. Micronutrients in Oncological Intervention. Nutrients. 2016 Mar 12;8(3):163.
  2. www.mskcc.org
  3. Lee S. Mineral derivatives in alleviating oral mucositis during cancer therapy: a systematic review. PeerJ. 2015 Feb 12;3:e765. doi: 10.7717/peerj.765. eCollection 2015.
  4. Chan J.M. et al. Plasma Selenium, Manganese Superoxide Dismutase, and Intermediate- or High-Risk Prostate Cancer. J Clin Oncol. 2009 Jun 15 [Epub ahead of print].
  5. S. A. Kenfield et al. Selenium Supplementation and Prostate Cancer Mortality. JNCI J Natl Cancer Inst Volume 107, Issue 1 b10.1093
  6. http://umm.edu
  7. https://ods.od.nih.gov/
  8. Gontero P. et al. A randomized double-blind placebo controlled phase I-II study on clinical and molecular effects of dietary supplements in men with precancerous prostatic lesions. Chemoprevention or "chemopromotion"? Prostate. 2015 Aug 1;75(11):1177-86. doi: 10.1002/pros.22999. Epub 2015 Apr 20.
  9. Rocha KC. et al. Impact of Selenium Supplementation in Neutropenia and Immunoglobulin Production in Childhood Cancer Patients. J Med Food. 2016 Jun;19(6):560-8.
  10. http://nccam.nih.gov
  11. https://www.health.belgium.be/nl/advies-9285-voedingsaanbevelingen-voor-belgie-2016

En savoir plus ? Pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous cherchez des informations encore plus détaillées ? Vous n’avez pas trouvé un complément en particulier ? Vous trouverez peut-être des réponses à vos questions sur les sites suivants:

Cette application a été réalisée par la Fondation contre le Cancer. Elle a été développée sous la supervision du docteur An Vandebroek, oncologue médicale à la ZNA Antwerpen, et du docteur Fanny Bauvet, oncologue médicale à l’Hôpital Sainte-Anne Saint-Remi de Bruxelles. Le contenu des différentes fiches a également été validé par le Fonds Anticancer.

Le contenu de ces fiches est purement informatif, uniquement destiné à un usage personnel et ne remplace en aucun cas une consultation médicale. La fiche ne peut être diffusée, de quelque manière que ce soit, sans mentionner la Fondation contre le Cancer en tant que source.

Témoignages

Micheline aide les patients atteints de cancer à se sentir mieux. Découvrez son témoignage.Lire la suite