Vitamines B6 et B12 | Fondation contre le Cancer

Vitamines B6 et B12

Vous suivez un traitement contre le cancer et vous cherchez des informations concrètes sur les compléments alimentaires (vitamines, plantes, herbes…) ? Ce guide vous fournira des informations sur les 20 compléments les plus fréquemment utilisés ainsi que sur les précautions, avantages et inconvénients liés à leur usage.



Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, nous vous conseillons vivement de lire attentivement les informations essentielles liées à leur utilisation. Nous vous proposons également en téléchargement un tableau récapitulatif des compléments alimentaires illustrant leur double statut ami/ennemi.

Comment utiliser l’application



Faire des recherches sur base d’un complément :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un complément ».
  • La fiche d’information complète relative à votre choix s’affiche sous le menu déroulant.

Faire des recherches sur base d’un traitement :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un traitement ».
  • Sous le menu déroulant, vous obtenez la liste de tous les compléments susceptibles d’interférer, de façon positive ou négative, avec le traitement choisi.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur un complément pour obtenir une fiche d’information complète à son sujet.

Sélectionnez un complément

Sélectionnez un traitement

La vitamine B6 (pyridoxine)  contribue au bon fonctionnement de la digestion (métabolisme des protéines, graisses et hydrates de carbone), du système nerveux et de l’immunité (1). Elle intervient également dans la formation des globules rouges et la santé de la peau.

La vitamine B6 est surtout présente dans le poisson, la viande (poulet, porc) et le foie. On en trouve également dans des produits d’origine végétale, comme les céréales complètes, les germes de blé, les bananes (et d’autres fruits), les légumes  à feuilles vertes et les haricots secs.

La vitamine B6 est présente en plus grande quantité dans les aliments d’origine animale que végétale (2).

La vitamine B12 (cyanocobalamine) intervient dans la formation des globules rouges, dans certaines fonctions du système nerveux,  dans le métabolisme des hydrates de carbone et de l’acide folique.

La vitamine B12 est présente dans la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers. Les personnes qui excluent ces aliments de leur régime alimentaire (notamment les végétaliens ou adeptes du macrobiotisme) peuvent donc développer une carence en vitamine B12. Comme on ne la retrouve que dans les aliments d’origine animale, des carences peuvent se développer chez les végétaliens (2). On peut cependant en trouver dans les céréales pour petit-déjeuner enrichies.

Situations liées aux traitements du cancer

Bien que des études complémentaires soient nécessaires, car celles menées actuellement ont abouti parfois à des résultats contradictoires, il semblerait que la vitamine B6 (sous forme de compléments de minimum 400 mg (3) exerce une influence positive sur le syndrome dit « pieds et mains », caractérisé par des rougeurs, une sensibilité et une sécheresse de la peau des mains et des pieds survenant lors d’une chimiothérapie à base de capecitabine (Capecitabine®, Xeloda®), 5 fluorouracil (5FU®) ou doxorubicine liposomale (Adriblastina®, Caelyx®, Myocet®).

Cet effet positif de la vitamine B6 est  surtout observé quand elle est prise sous forme de compléments; elle préviendrait l’apparition dudit syndrome, en diminuerait l’intensité et contribuerait à rendre ses symptômes plus supportables (1,4,5).

La vitamine B6 peut augmenter l’efficacité du cisplatine sur les cellules d’un certain type de cancer du poumon et dans certaines conditions (6).

La vitamine B12 permettrait de diminuer la toxicité des chimiothérapies à base de Vinblastine® (4).

L’administration de vitamine B12 (ou d'acide folique) préalablement à un traitement au Pemetrexed est indispensable, compte tenu du risque de défaillance mortelle de la moelle osseuse (7).

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

A l’heure actuelle, on ne connaît aucun effet négatif de la prise de vitamines B6 et B12 sur les traitements du cancer.

Effets secondaires généraux

Les compléments de vitamine B6 peuvent occasionellement provoquer des maux de tête, des nausées, des maux de ventre, une perte d’appétit, une hypersensibilité à la lumière du soleil et des réactions allergiques de la peau. Ils peuvent aussi avoir un effet calmant/sédatif léger et provoquer de légers troubles sensoriels.

Une consommation prolongée peut entraîner des troubles du système nerveux périphérique et de la coordination, avoir un fort effet calmant/sédatif et occasionner des difficultés respiratoires. Ces symptômes disparaissent après arrêt de la consommation (1,8).

Les compléments de vitamine B12 provoquent peu d’effets secondaires. Seuls quelques rares cas de diarrhées, de formation de caillots sanguins et des réactions allergiques ont été documentés (9). 

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires

Certains médicaments peuvent influence le niveau de vitamine B6, par exemple certains antibiotiques ou médicaments contre l’asthme et d’autres maladies pulmonaires ou encore l’épilepsie.

La vitamine B6 peut quant à elle influencer l’action des antibiotiques, et de certains médicaments utilisés contre la dépression, les problèmes cardiaques et la maladie de Parkinson (8,9). Si vous utilisez ces types de médicaments, consultez toujours votre médecin avant d’avoir recours à des compléments de vitamine B6.

A fortes doses, la vitamine B12 peut masquer une carence en acide folique (1,9).

Dosage pour les adultes

La quantité journalière conseillée de vitamine B6 pour les adultes est de 1,2 mg pour les femmes, et 1,7 mg pour les hommes. Pour la vitamine B12, elle est de 1,4 µg pour les femmes comme pour les hommes (10).

En cas de syndrome « pieds et mains » une amélioration semble être observable à partir de 400 mg de vitamine B6 par jour. Cependant, consultez toujours votre médecin avant de prendre des doses aussi importantes (3).

Références: 
  1. www.mskcc.org
  2. Wu XY et  al. Vitamin B6 deficiency, genome instability and Cancer, Asian Pac J Cancer Prev, 13(11):5333-8,2012.
  3. Chen M. et al., Pyridoxine for prevention of hand-foot syndrome caused by chemotherapy: a systematic review, PLoS One. Aug 20;8(8):e72245, 2013.
  4. Vogel J. et al., Handboek voeding bij kanker. de Tijdstroom, Utrecht, 2012.
  5. Vandebroek A. Postgraduaat voeding en oncologie, Leuven, 21 september 2013.
  6. Galluzzi et al. Vitamin B6 metabolism influences the intracellular accumulation of cisplatin, Cell Cycle, 12(3): 417-421,2013.
  7. www.bcfi.be
  8. http://umm.edu
  9. http://ods.od.nih.gov
  10. https://www.health.belgium.be/fr/avis-9285-recommandations-nutritionnelles-pour-la-belgique-2016

En savoir plus ? Pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous cherchez des informations encore plus détaillées ? Vous n’avez pas trouvé un complément en particulier ? Vous trouverez peut-être des réponses à vos questions sur les sites suivants:

Cette application a été réalisée par la Fondation contre le Cancer. Elle a été développée sous la supervision du docteur An Vandebroek, oncologue médicale à la ZNA Antwerpen, et du docteur Fanny Bauvet, oncologue médicale à l’Hôpital Sainte-Anne Saint-Remi de Bruxelles. Le contenu des différentes fiches a également été validé par le Fonds Anticancer.



Le contenu de ces fiches est purement informatif, uniquement destiné à un usage personnel et ne remplace en aucun cas une consultation médicale. La fiche ne peut être diffusée, de quelque manière que ce soit, sans mentionner la Fondation contre le Cancer en tant que source.

Témoignages

Christiane, en rémission d'un cancer du sein
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez les femmes. En Belgique, environ 10 000 femmes doivent faire face à ce diagnostic chaque année. Mais l’appellation « cancer du sein » englobe en fait plusieurs types de tumeurs distincts, correspondant à des réalités bien différentes en termes de diagnostic, de traitement et de vécu pour la patiente. Christiane nous raconte son histoire.Lire la suite