Zinc

Vous suivez un traitement contre le cancer et vous cherchez des informations concrètes sur les compléments alimentaires (vitamines, plantes, herbes…) ? Ce guide vous fournira des informations sur les 20 compléments les plus fréquemment utilisés ainsi que sur les précautions, avantages et inconvénients liés à leur usage.

Avant d’avoir recours à des compléments alimentaires, nous vous conseillons vivement de lire attentivement les informations essentielles liées à leur utilisation. Nous vous proposons également en téléchargement un tableau récapitulatif des compléments alimentaires illustrant leur double statut ami/ennemi.

Comment utiliser l’application


Faire des recherches sur base d’un complément :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un complément ».
  • La fiche d’information complète relative à votre choix s’affiche sous le menu déroulant.

Faire des recherches sur base d’un traitement :

  • Faites votre choix dans le menu déroulant « Sélectionnez un traitement ».
  • Sous le menu déroulant, vous obtenez la liste de tous les compléments susceptibles d’interférer, de façon positive ou négative, avec le traitement choisi.
  • Vous pouvez ensuite cliquer sur un complément pour obtenir une fiche d’information complète à son sujet.

Sélectionnez un complément

Sélectionnez un traitement

Le zinc est un oligo-élément (c’est-à-dire qu’on le trouve à l’état de traces infimes dans l’organisme) qui joue un rôle important dans de nombreuses réactions enzymatiques, comme la formation de l’ADN et de l’ARN (matériel génétique héréditaire), la production d’énergie, le métabolisme ou la régulation du système immunitaire (défenses naturelles) (2). Certains patients atteints de cancer consomment des compléments de zinc dans l’espoir de bénéficier des propriétés de renforcement de l’immunité qui lui sont attribuées (1,2).

Le zinc est surtout présent dans les viandes maigres (bœuf, volaille), les fruits de mer, les œufs, le fromage, les fèves de soja, les céréales enrichies, les noix, les graines de tournesol et les semences (2).

Situations liées aux traitements du cancer

Une dénutrition peut entraîner une carence en zinc. Celle-ci, peut être responsable notamment d’une altération du goût. Il est possible d’améliorer la situation par l’administration de 4 fois 25 mg de sulfate de zinc par jour. Il faut cependant faire attention aux effets secondaires potentiels tels que la diarrhée (voir paragraphe ‘Effets secondaires généraux’ ci-dessous).

Certaines études, mais pas toutes, montrent un effet positif de la prise (préventive) de compléments de zinc sur la modification du goût suite à une chimio- ou une radiothérapie (1,3,4,5). Il en va de même pour les inflammations de la muqueuse buccale suite à la radiothérapie (6).

On a pu observer lors d’une étude que les patients atteints d’un cancer du côlon et recevant une supplétion en zinc présentaient un meilleur maintien de la qualité de vie et moins de fatigue que les patients du groupe placebo (10). Le zinc était suppléé à raison de 35 mg deux fois par jour (donc 70 mg/jour), avant et durant la chimiothérapie (16 semaines au total) (9).

Des compléments de zinc pris par voie orale permettraient de limiter les effets secondaires de la chimiothérapie appliquée aux enfants et adolescents atteints de leucémie aiguë. Ils permettraient notamment d’éviter l’absence de prise de poids durant la croissance ainsi que des infections. Ils amélioreraient également la qualité de vie (7).

En cas de leucémie aiguë traitée par chimiothérapie, le sulfate de zinc semble réduire le risque d’apparition et la gravité de l'inflammation de la muqueuse buccale (10).

Effets négatifs possibles sur les traitements du cancer

A cause de son effet antioxydant, le zinc pourrait réduire l’action de certains traitements classiques basés sur un effet oxydant. C’est le cas de la radiothérapie, des cyclophosphamides, de la dacarbazine, des analogues du platine, des anthracyclines et de certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine. 

Effets secondaires généraux

Des doses élevées, voire un surdosage de zinc peuvent provoquer des effets secondaires importants : affaiblissement du système immunitaire, indigestion, nausées et vomissements, problèmes intestinaux (diarrhée), maux de tête, fatigue et affection cutanée. En réduisant les doses, mais aussi en prenant les compléments de zinc pendant le repas, il est possible de limiter ces effets secondaires. (1,4).

Interactions avec d’autres médicaments et compléments alimentaires

Les compléments de zinc doivent être consommés 2 heures avant ou 4 heures après la prise de certains antibiotiques (fluoroquinolones, tétracyclines, pénicillamine) (1).

La combinaison de compléments de zinc et de fer peut ralentir l’absorption de ces deux éléments (1).
 

Dosage pour les adultes

La prise de zinc est à envisager avec prudence quand elle est combinée à certains traitements. C’est le cas de la radiothérapie, des analogues du platine, des anthracyclines et de certains antibiotiques antitumoraux tels que la bléomycine et la mitomycine. Si vous suivez l’un de ces traitements, évitez toute consommation de zinc le(s) jour(s) du traitement ainsi que les deux jours qui le précédent et le suivent.

La dose journalière conseillée est de 8 mg pour les femmes, et 11 mg pour les hommes (8).

Références: 
  1. www.mskcc.org
  2. http://ods.od.nih.gov
  3. Del Fabbro B. et al. Nutrition and the Cancer Patient. Oxford University Press, 2010.
  4. Vogel J. et al. Handboek voeding bij kanker. de Tijdstroom, Utrecht, 2012.
  5. www.oncoline.nl
  6. Lyn Y.S. et al. Effects of zinc supplementation on the survival of patients who received concomitant chemotherapy and radiotherapy for advanced nasopharyngeal carcinoma: follow-up of a double-blind randomized study with subgroup analysis. Laryngoscope, 2009 Jul, 119(7):1348-52.
  7. Consolo LZ. et al. Zinc supplementation in children and adolescents with acute leukemia. Eur J Clin Nutr. 2013 Oct;67(10):1056-9. Epub 2013 Aug 21.
  8. https://www.health.belgium.be/fr/avis-9285-recommandations-nutritionnelles-pour-la-belgique-2016
  9. de Figueiredo Ribeiro S.M. Effects of zinc supplementation on fatigue and quality of life in patients with colorectal cancer. Einstein (Sao Paulo). 2017 Jan-Mar;15(1):24-28.
  10. Rambod M. et al. The effect of zinc sulfate on prevention, incidence, and severity of mucositis in leukemia patients undergoing chemotherapy. Eur J Oncol Nurs. 2018 Apr;33:14-21.
  11. CHAITANYA, N. C., SHUGUFTA, K., SUVARNA, C., BHOPAL, T., MEkALA, S., et al. (2019). A Meta-Analysis on the Efficacy of Zinc in Oral Mucositis during Cancer Chemo and/or Radiotherapy—An Evidence-Based Approach. Journal of nutritional science and vitaminology, 65(2), 184-191.
  12. Menêses, A., Normando, A., Toledo, I., Guerra, E., & Reis, P. (2019, March). EFFECTS OF ORAL SUPPLEMENTATION TO MANAGE ORAL MUCOSITIS IN CANCER PATIENTS: A META-ANALYSIS OF RANDOMIZED CLINICAL TRIALS. In Oncology Nursing Forum (Vol. 46, No. 2).

En savoir plus ? Pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Vous cherchez des informations encore plus détaillées ? Vous n’avez pas trouvé un complément en particulier ? Vous trouverez peut-être des réponses à vos questions sur les sites suivants:

Cette application a été réalisée par la Fondation contre le Cancer. Elle a été développée sous la supervision du docteur An Vandebroek, oncologue médicale à la ZNA Antwerpen, et du docteur Fanny Bauvet, oncologue médicale à l’Hôpital Sainte-Anne Saint-Remi de Bruxelles. Le contenu des différentes fiches a également été validé par le Fonds Anticancer.

Le contenu de ces fiches est purement informatif, uniquement destiné à un usage personnel et ne remplace en aucun cas une consultation médicale. La fiche ne peut être diffusée, de quelque manière que ce soit, sans mentionner la Fondation contre le Cancer en tant que source.

Témoignages

Hans Knikkink
L’art, dans la vie, est d’être capable de donner une signification positive à tout ce qui peut croiser votre chemin. Lire la suite