Les cancers de l'enfant sont-ils plus ou moins fréquents que dans le passé ? | Fondation contre le Cancer

Les cancers de l'enfant sont-ils plus ou moins fréquents que dans le passé ?

 
L’équipe du professeur Speleman teste sur des poissons-zèbres de nouveaux médicaments contre les cancers de l’enfant. Ces recherches ont pour but de réduire la toxicité de ces médicaments pour l’être humain.
 
Malgré les succès enregistrés ces dernières décennies dans la prise en charge des cancers chez l’enfant, la toxicité du traitement ainsi que les rechutes constituent un grand défi. Pour accélérer les études sur de nouveaux médicaments moins toxiques, l’équipe du professeur Speleman utilise un récent modèle expérimental, à savoir les poissons-zèbres. Des études antérieures ont montré que ces poissons sont des animaux que l’on peut utiliser aisément pour tester de nouveaux médicaments. De plus, ils se reproduisent plus rapidement que les souris, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent pour mener de telles expérimentations.