Conseils en cas d’aversion liée à des aliments spécifiques | Fondation contre le Cancer

Conseils en cas d’aversion liée à des aliments spécifiques

L’aversion se traduit par des nausées et/ou vomissements causés par l’ingestion d’un aliment.

  • Si votre traitement provoque des nausées, demandez à votre médecin s’il peut vous prescrire des médicaments antiémétiques.

  • Ne mangez pas juste avant ou juste après une séance de chimiothérapie, ou une séance de radiothérapie axée sur le bassin ou le ventre.

  • Le jour du traitement, optez à chaque fois pour d’autres aliments.

  • Créez un « leurre alimentaire ». Le principe est de provoquer volontairement une aversion pour un goût bien particulier (par ex. un bonbon au goût très fort). Pour cela, consommez ce « leurre » juste avant votre session de traitement, entre votre repas normal et le début de la session. Votre aversion se portera sur ce goût plutôt que sur les aliments que vous appréciez normalement.

Appliquez nos conseils généraux liés aux altérations du goût et de l’odorat >>

Retrouvez nos recettes adaptées  en cas d’altération du goût et de l’odorat >>

Dernière adaptation le: 26/04/2017

Témoignages

Van Weynbergh Gaelle
l'amour et l'amitié il n'y a rien de plus beau et de plus fort dans toutes les épreuves de la vie quelles soit bonnes ou mauvaisesLire la suite