Conseils en cas de goût métallique | Fondation contre le Cancer

Conseils en cas de goût métallique

 

  • Utilisez des couverts en plastique.

  • Cuisinez dans des plats en verre plutôt que dans des casseroles/poêles en métal.

  • Evitez les conserves.

  • Buvez suffisamment.

  • Buvez des boissons acides (jus d’agrumes, limonade, etc.), qui peuvent apporter une agréable sensation de fraîcheur en bouche. Mais, à éviter en cas d’ulcères buccaux.

  • Gardez sous la main des bonbons au citron, des chewing-gums à la menthe (éventuellement sans sucre).

  • Testez des aliments/boissons/bonbons acides, sauf en cas d’ulcères buccaux.

  • Essayez de manger des aliments plus sucrés.

  • Mangez des aliments froids/congelés (par ex. crème glacée).

  • Mangez des fruits frais (par ex. ananas)

  • Remplacez la viande rouge par de la volaille, du poisson, des œufs, des légumineuses ou du fromage.

  • Faites mariner votre viande/volaille dans des préparations à base de jus de fruits, ou de sauce (par ex. sauce soja, aigre-douce, sucrée, acide, au vin, barbecue).

  • Vous pouvez aussi renforcer le goût des aliments en utilisant du glutamate de monosodium ou Ve-tsin (disponible dans les supermarchés asiatiques).

    • Attention : certaines personnes sont allergiques à ce produit. Commencez donc par de toutes petites quantités. Le glutamate de monosodium contient du sodium, comme son nom l’indique. Surveillez votre tension artérielle.

Quelques plats/aliments conseillés*

  • lait

  • yoghourt

  • mikshakes

  • beurre de cacahuètes

  • crème anglaise

  • pudding

  • cottage cheese

  • hummus

  • salade d’œufs

  • haricots

  • fromage

  • quiche

  • poulet ou dinde

  • poisson

* Source : www.hopkinsmedicine.org 2.2017
 

Appliquez nos conseils généraux liés aux altérations du goût et de l’odorat >>

Retrouvez nos recettes adaptées  en cas d’altération du goût et de l’odorat >>

Dernière adaptation le: 4/05/2017

Témoignages

Pour traiter son cancer de l’estomac, Christina a dû subir une opération chirurgicale très lourde : l’ablation de l’organe. Pourtant, malgré son parcours de souffrance, elle insiste sur un point : l’avenir est devant elle, et la volonté peut mener très loin.Lire la suite