Risque accru d’infection | Fondation contre le Cancer

Risque accru d’infection

La neutropénie (un faible taux de globules blancs dans le sang) entraîne souvent un risque accru d’infection chez les malades. Les traitements par radiothérapie et chimiothérapie détruisent les cellules qui se multiplient rapidement, une caractéristique typique des cellules tumorales. Mais ils affectent également les globules blancs qui possèdent eux aussi une capacité de multiplication importante. Cet effet est souvent observé dans le cadre d’une chimiothérapie seule, mais il est le plus marqué lors d’un traitement combinant la radio- et la chimiothérapie.

Or, les globules blancs jouent un rôle protecteur essentiel contre les infections. La diminution du taux de globules blancs entraîne par conséquent un risque infectieux accru.

Parallèlement aux mesures d’hygiène personnelle, au respect de certaines règles de vie et aux efforts visant à réduire les risques de blessure et d’infection, divers conseils alimentaires peuvent aussi contribuer à limiter ce risque.

Conseils alimentaires

 

  • Lavez-vous toujours les mains avant de manger.
  • Adoptez une alimentation riche en calories et en protéines : une sous-nutrition amoindrit en effet votre résistance aux infections.
  • Évitez les aliments suivants jusqu’à la disparition du risque d’infection :
    • soupes froides à base de fruits et/ou de légumes frais ;
    • jus de fruits et de légumes non pasteurisés ;
    • légumes et/ou fruits crus ;
    • fruits surgelés et fruits secs ;
    • aliments crus ou mal cuits : viande, poisson (y compris sushis et sashimis), poulet, œufs et tofu ;
    • poisson fumé consommé froid ;
    • salade de poisson ;
    • œufs crus et aliments à base d’œufs crus comme la mayonnaise ;
    • noix crues et noix grillées dans leur coque ;
    • lait et produits laitiers crus (non pasteurisés ou traités différemment), dont les fromages et les yaourts à base de lait cru et de crème fraîche, ainsi que les autres desserts à base de crème ;
    • aromates non cuits, épices, poivre noir ;
    • thé glacé, café et punch instantanés (en poudre) ;
    • miel non pasteurisé ;
    • levure de bière ;
    • bière non pasteurisée (brassage maison et certaines bières provenant de petites brasseries) ;
    • tous les aliments contenant des moisissures, comme les fromages bleus, même préparés en sauce ;
    • fruits et légumes trop mûrs ou abîmés ;
    • tous les aliments manipulés et/ou préparés avec des mains non lavées préalablement ;
    • tous les aliments préparés laissés 2 heures ou plus à température ambiante ;
    • tous les aliments préparés il y a plus de 24 heures et conservés au réfrigérateur ;
    • tous les aliments dont la date de péremption est dépassée.
  • Respectez scrupuleusement les conseils de conservation figurant sur l’emballage des aliments.
  • N’achetez pas d’aliments en conserve dont les boîtes sont gonflées ou endommagées.
  • Achetez de préférence des aliments emballés individuellement ou des aliments proposés en petits conditionnements, comme les paquets de sauce ou les portions individuelles.
  • Soyez particulièrement prudent lorsque vous mangez à l’extérieur et essayez de respecter au mieux ces mesures de précaution. 

 

Dernière adaptation le: 8/11/2018

Témoignages

Delphine et An-Sofie ont à peine 24 et 27 ans. Elles n’ont donc pas le profil type de « patientes cancéreuses ». Et pourtant, elles ont toutes deux dû affronter un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. Mais elles l’affirment elles-mêmes : si elles avaient su, à l’époque, tout ce qu’elles savent aujourd’hui sur les UV, les choses n’auraient pas été si loin. A présent, ces jeunes filles débordantes de vie sont en rémission et veulent porter un message qui pourra peut-être un jour vous sauver la vie : « protégez-vous du soleil ! » Lire la suite