Cancer et alcool

Peux-tu boire des boissons alcoolisées (vin, bière, cocktail, etc.) pendant tes traitements anti-cancer? Bonne question! Il est possible, dans certains cas qui dépendent de ton état de santé, de ton cancer, de son stade, de tes traitements et des effets secondaires, de boire un petit verre de temps en temps. Mais en règle générale, alcool et traitements anti-cancer ne font pas bon ménage du tout!

Les effets néfastes de l'alcool

  • Les interactions: l'alcool peut interagir avec de nombreux médicaments (chimiothérapie, antidouleurs, etc.), ce qui peut modifier leur action, soit en l'augmentant de façon (quasi) toxique pour certains organes, soit en diminuant leur efficacité.
  • La combinaison alcool-médicaments peut donner lieu à des complications redoutables: infections (car affaiblissement du système immunitaire), lésions gastro-intestinales, intoxication du foie, mauvaise cicatrisation… Les séquelles peuvent être définitives et irréversibles.  
  • Les effets secondaires: l'alcool peut aggraver certains effets secondaires des traitements anti-cancer et/ou des traitements complémentaires: nausées, vomissements, diarrhée, etc. Certaines chimiothérapies sont toxiques pour les nerfs, toxicité qui peut être renforcée par l’alcool.

Quand s'abstenir totalement?

Les traitements anti-cancer s'étalent souvent sur plusieurs mois. Durant cette période, pas facile de suivre les recommandations du médecin et de s'abstenir totalement! Cependant, la consommation d'alcool est très vivement déconseillée dans les cas suivants:

  • Le jour même de la cure de chimiothérapie ou de la séance de radiothérapie.
  • La semaine qui suit la cure de chimiothérapie.
  • Si tu prends des médicaments dont on ne connaît pas les interactions avec l'alcool (nouveau traitement, essai clinique…).

Et après les traitements?

À la fin de tes traitements, si tu es en rémission ou si tu suis un traitement d'hormonothérapie, tu peux reprendre une vie normale… et boire un verre de temps en temps. Avec modération, bien sûr! C'est-à-dire maximum un à deux verres de boissons alcoolisées (vin, bière, etc.) par jour.
Dans tous les cas, n'hésite pas à poser directement la question à ton médecin spécialiste ou à l'équipe soignante.

©Vivio
 

Témoignages

Belle Christelle
Apprendre d'hier, Vivre pour aujourd'hui et Espérer pour demainLire la suite