Fin de vie: l'euthanasie

Parfois, malgré tous tes efforts et ceux de l'équipe médicale, la maladie est la plus forte et le décès inéluctable. Face à de grandes souffrances, certaines personnes demandent l'euthanasie. L'euthanasie désigne l'acte médical qui consiste à mettre délibérément fin à la vie d'un patient, à sa demande. En Belgique, depuis 2002, il est permis de pratiquer l'euthanasie, mais à certaines conditions bien précises.

Les conditions de l'euthanasie en Belgique: côté patient(e)

  • Tu dois être âgé(e) de plus de 18 ans ou être un(e) mineur(e) émancipé(e).
  • Tu dois être atteint(e) d'une maladie ou d'une affection mortelle, incurable ou évolutive qui entraîne une souffrance physique et/ou psychologique intolérable.
  • Tu dois soumettre ta demande d'euthanasie à ton médecin.
  • Ta demande d'euthanasie doit être formulée de manière volontaire, réfléchie et répétée, et ne pas résulter d'une quelconque pression extérieure.
  • Tu dois être capable et conscient(e) au moment de ta demande.
  • Ta demande d'euthanasie doit être actée par écrit. Le texte est rédigé, daté et signé par toi. Si tu n'es pas en état de le faire, tu peux désigner une personne majeure qui va rédiger la demande à ta place, en expliquant pourquoi tu ne peux pas le faire toi-même. La demande est actée par écrit en présence du médecin. Le nom de celui-ci doit être mentionné dans le document. 
  • Tu peux révoquer ta demande d'euthanasie à n'importe quel moment.
  • Tu peux faire une demande anticipée d'euthanasie, au cas où tu ne serais plus en état de faire la demande (en cas de coma, par exemple).

Les conditions de l'euthanasie en Belgique: côté médecin

  • Ton médecin doit t'informer de ton état de santé, de son évolution probable, de ton espérance de vie et des solutions thérapeutiques encore envisageables (soins palliatifs, par exemple) et de leurs conséquences.
  • Ton médecin doit s'assurer de la persistance de ta souffrance physique ou psychique, lors de plusieurs entretiens. En d'autres termes, il doit s'assurer que tu ne demandes pas l'euthanasie sur un coup de tête.
  • Ton médecin doit consulter un autre médecin indépendant, spécialiste du cancer, qui doit constater le caractère grave et incurable de la maladie, ainsi que la persistance de ta souffrance physique ou psychique.
  • Ton médecin doit rédiger un document d'enregistrement et le transmettre a posteriori à la Commission de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie, qui vérifiera si toutes les conditions prévues par la loi ont été remplies et respectées. 
    Plus d'infos sur le site de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité: www.admd.be.

Liberté de conscience

Tous les hôpitaux et tous les médecins n'acceptent pas de pratiquer l'euthanasie. Au nom de la liberté de conscience, les médecins ont le droit de refuser de mettre fin à la vie d'un patient, même à sa demande. Le meilleur moyen de savoir à quoi t'en tenir est encore de poser franchement la question à ton médecin spécialiste et à l'équipe soignante. C'est la meilleure façon de faire valoir tes droits.

©Vivio

Témoignages

clara
Siège de notre pensée, de nos émotions et de nos sensations, le cerveau régule aussi le fonctionnement des autres organes de notre corps. Mais notre précieuse matière grise n’est pas à l’abri du cancer. Chaque année en Belgique, environ 800 personnes sont touchées par une tumeur cérébrale, bénigne ou cancéreuse. Clara nous livre son ressenti.Lire la suite