Guérison, rémission, rechute | Fondation contre le Cancer

Guérison, rémission, rechute

Peut-on guérir d'un cancer?

Tout dépend du type de cancer, du stade auquel il est pris en charge, de son évolution, etc. Mais grâce aux progrès de la médecine et à des traitements de plus en plus performants, il est possible de guérir environ 60% des cancers.

Le cancer des testicules, par exemple, est guérissable dans la toute grande majorité des cas. Par contre, d'autres tumeurs, plus agressives, restent difficiles à soigner. Une chose est sure: généralement, plus un cancer est découvert tôt, plus les chances de le guérir sont grandes!

Rémission ou guérison?

Il faut distinguer la rémission de la guérison. Un patient est dit «en rémission» si, lors des examens médicaux, on ne décèle plus aucune cellule cancéreuse dans son organisme. Mais on ne parle de guérison qu'après un certain délai supplémentaire, qui varie en fonction du type de cancer. En général, quand la rémission dure depuis 3 ou 5 ans, les médecins estiment qu'il est guéri. 

Une guérison définitive?

Quand on est guéri du cancer, cela signifie que le risque de le (re)développer est équivalent à celui de la population générale, ni plus ni moins.

 

Avoir guéri d'un cancer ne confère pas d'immunité à vie et ne protège malheureusement pas des autres cancers. Au cours de sa vie, une même personne peut très bien être atteinte par plusieurs cancers différents.

Quand le cancer revient…

La récidive ou rechute signifie que des cellules cancéreuses réapparaissent après une période de rémission, qui peut avoir duré de quelques mois à plusieurs années.

 ©Vivio

Témoignages

Manon Thierry
Histoire de Manon depuis le début de la découverte de sa maladie, son parcours au CHU de Liège... et la fin. (Ce récit a été dicté par Manon et retranscrit par sa psychologue du CHU de Liège quelques jours avant son décès)Lire la suite