L'annonce du diagnostic | Fondation contre le Cancer

L'annonce du diagnostic

Apprendre que l'on est atteint(e) d'un cancer est un moment plus que difficile: c'est un coup de massue, un vrai traumatisme psychologique. Tu es sonné(e). Cet état de choc peut durer quelques jours, voire quelques semaines. C'est parfaitement normal: il faut du temps pour encaisser une nouvelle pareille. 

La peur

Chacun vit les choses à sa manière. Toutefois, quand le diagnostic tombe, il est probable que tu ressentes de l'incompréhension et de la peur. Peur des traitements, de l'avenir, de la souffrance et de la mort… C'est normal car l'inconnu effraye toujours. Par contre, un patient bien informé éprouve moins d'angoisses et d'incertitudes. En savoir davantage sur la maladie, les traitements ou la façon dont les choses se passent peut vraiment t'aider à affronter l'avenir plus sereinement.

À qui poser tes questions?

Il est tout à fait possible, et même probable, que tu sois tellement choqué(e) par l'annonce du diagnostic que tu ne saisisses pas tout ce que le médecin dit. N'hésite donc pas, quand tu le reverras, à lui (re)poser des questions et à demander tous les renseignements dont tu as besoin aux membres de l'équipe soignante. Y répondre fait partie de leur travail. Si le médecin n'a pas le temps, adresse-toi aux infirmières, au psychologue ou encore au coordinateur de soins oncologiques. Tu as le droit de savoir, si tu le souhaites.

S'informer sur le web?

Internet est un extraordinaire moyen de communication. Mais quand il s'agit de santé et de cancer, prudence! Chaque patient, chaque cancer est différent: ce qui est vrai pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre. De plus, beaucoup de sites racontent n'importe quoi. Certains essayent même de vendre des remèdes soi-disant miracles pour vaincre le cancer. Ne te laisse pas berner! Si tu as des questions, pose-les à l'équipe médicale ou à la Fondation contre le Cancer. Tu trouveras également de nombreuses réponses sur notre site.

©Vivio

 

Témoignages

Marcus a décidé de devenir Ami de la Fondation pour encore mieux soutenir la lutte contre le cancer. Une cause qui le mobilise d'autant plus depuis que son épouse a été touchée par un cancer du sein.Lire la suite