Voyager avec un cancer | Fondation contre le Cancer

Voyager avec un cancer

Si tu t'en sens capable, si cela ne perturbe pas le calendrier de tes traitements et si ton médecin n'y voit pas d'objection, tu peux voyager avec un cancer. Cependant, lors de tes déplacements, certains documents sont indispensables. 

La carte européenne d'assurance maladie

Pour te faire rembourser d'éventuels soins de santé à l'étranger (médicaments, hospitalisation, rapatriement, etc.) et éviter ainsi de recevoir une note (très) salée à ton retour, tu as  absolument besoin de ta carte européenne d'assurance maladie (CEAM). La CEAM est une carte au format carte de crédit qu'il suffit de présenter au médecin et/ou à l'hôpital étranger où tu te rends. Quel que soit le pays européen où tu te trouves et quel que soit le système de santé en vigueur, tes frais de santé seront pris en charge par ta mutuelle. C'est d'autant plus utile dans les pays où le système de santé est privatisé et très coûteux pour les citoyens. 

  • Conseil pratique: La CEAM est disponible gratuitement auprès de ta mutuelle. Pour être sur(e) de l'avoir à temps, demande-la au moins deux semaines avant ton départ.

Une bonne assurance voyage

En temps normal, il est toujours utile d'avoir une bonne assurance voyage à l'étranger. Mais quand tu es atteint(e) d'un cancer, c'est presque obligatoire! On ne sait jamais ce qui peut arriver: une infection, un effet secondaire particulièrement handicapant, de nouveaux symptômes… Soit des problèmes liés au cancer qui peuvent t'obliger à écourter, voire annuler ton voyage. Autant que ça ne te coûte pas les yeux de la tête! De plus, l'assistance à l'étranger peut faire venir des médicaments en moins de 24 heures, où que tu sois dans le monde.

  • Conseil pratique: photocopie le document qui atteste l'assurance et range-le dans ton portefeuille. 

Un document qui «prouve» ton cancer

Il est toujours utile d'avoir sur soi un document officiel, si possible en anglais si tu pars dans un pays non francophone, qui atteste que tu es atteint(e) d'un cancer et qui, le cas échéant, t'autorise à transporter certains médicaments, seringues et autres produits (voir ci-dessous). 

  • Conseil pratique: Cette attestation, disponible à l'hôpital ou auprès de ta mutuelle, doit être complétée et signée par ton médecin.

Des ordonnances «de secours»

Il est possible que tu doives voyager avec un traitement anti-cancer (chimiothérapie ou hormonothérapie par voie orale, traitements complémentaires contre les effets secondaires, etc.). Si tu devais perdre, oublier, égarer ou abîmer ces médicaments et si tu ne peux pas attendre ton retour en Belgique, il faut une prescription pour en avoir d'autres. Demande à ton médecin de te rédiger des ordonnances de secours, de préférence en anglais.

  • Conseil pratique: Comme toutes les molécules ne sont pas commercialisées partout sous le même nom, ton médecin utilisera de préférence la nomenclature internationale de ton médicament.

©Vivio

Témoignages

Hans Knikkink
L’art, dans la vie, est d’être capable de donner une signification positive à tout ce qui peut croiser votre chemin. Lire la suite