Les cancers du cerveau | Fondation contre le Cancer

Les cancers du cerveau

Les différents types de tumeurs cérébrales

La majorité des tumeurs cérébrales sont cancéreuses, mais pas toutes. Cependant, la notion de malin ou bénin n’a pas la même importance lorsqu’il s’agit du cerveau. Car si une tumeur bénigne se situe dans une zone difficile d’accès à la chirurgie, elle risque de continuer à grandir et mettre la santé du patient en péril.

Les tumeurs cérébrales cancéreuses appartiennent à 2 grandes catégories:

  • Les tumeurs cérébrales primitives (gliomes) naissent directement dans le cerveau: ce sont les gliomes. En 2008, en Belgique, 88 cas de cancers du cerveau ont été diagnostiqués chez les 15-29 ans.
  • Les métastases qui proviennent d'un cancer localisé ailleurs que dans le cerveau.

Crâne et hypertension intracrânienne

Le cerveau est un organe très particulier. Non seulement parce qu'il est le siège de notre pensée, de notre mémoire, de nos actions, mais aussi parce qu’il est contenu dans une coque qui le protège: la boîte crânienne. Comme tu l’as certainement remarqué, le crâne est une structure osseuse, dure, qui n’a absolument aucune élasticité.

Dès lors, lorsqu'une tumeur cérébrale occupe un certain volume, elle exerce une pression sur le cerveau et à l’intérieur du crâne: c’est l’hypertension intracrânienne qui peut provoquer des symptômes tels que maux de tête, troubles de la conscience, etc. Le traitement des tumeurs cérébrales a donc un double objectif: guérir le cancer et contrôler la pression dans le crâne.

Tumeur cérébrale et cortisone

Pour contrôler ou éviter l’apparition d’une hypertension intracrânienne, la prise de cortisone est souvent proposée. Celle-ci a pour but de diminuer l’œdème (le gonflement) autour de la tumeur. La cortisone étant prise à hautes doses, il faut surveiller ses éventuels effets secondaires: ulcère, hypertension, diabète, etc.

Combiner plusieurs traitements

Que ce soit une tumeur cérébrale primitive (gliome) ou une métastase, la prise en charge combine généralement radiothérapie et chimiothérapie.

Quant à la chirurgie, elle dépend de plusieurs paramètres:

  • La tumeur est-elle dans une zone opérable, sans risque de séquelle importante?
  • S'il s’agit d’une métastase, y en a-t-il une ou plusieurs? Le cancer primitif est-il contrôlé ou pas?
  • Quel est l’état général du patient?

©Vivio

Témoignages

En 2011, Nadine venait de terminer ses traitements, suite à un cancer du sein. Accompagnée de Michèle, elle a joué les modèles pour la Fondation contre le Cancer, afin d’illustrer les chapitres de notre guide “Paraître bien, pour être mieux” consacrés aux soins des cheveux et du visage.Lire la suite