Fatigue | Fondation contre le Cancer

Fatigue

Moins visible que, par exemple, la perte de cheveux, la fatigue n'en demeure pas moins l'un des effets secondaires les plus courants et les plus handicapants du cancer. Entre 60 et 90% des patients en souffrent, parfois plusieurs mois après la fin des traitements.

D'où vient cette fatigue?

La fatigue, dans le cadre d'un cancer, peut avoir plusieurs origines:

  • le cancer lui-même,
  • les traitements anti-cancer,
  • l'anémie,
  • les infections,
  • le manque d’activité physique,
  • la modification du régime alimentaire, voire la dénutrition si on manque d’appétit,
  • l'anxiété, le stress,
  • une dépression.

Étape 1: accepte ta fatigue

Afin de la supporter au mieux, il convient d'abord d'accepter ta fatigue. Dans ta situation, elle est tout à fait normale, quasiment inévitable. Et même si elle n’est pas facile à vivre, même si, certains jours, tu en as marre, prends patience: cette fatigue ne durera pas éternellement! Généralement, quelques mois après la fin des traitements, les choses rentreront dans l’ordre.

Étape 2: parle de ta fatigue

La fatigue ne se voit pas. Il est donc important que tu expliques à ton entourage ce qu’il en est. Elle sera d’autant plus facile à gérer au quotidien si tes proches ont conscience de ta difficulté à vivre comme avant. N’oublie pas non plus d’en parler à ton médecin. Certains traitements peuvent aider à diminuer une fatigue trop importante.

 

Témoignages

Delphine et An-Sofie ont à peine 24 et 27 ans. Elles n’ont donc pas le profil type de « patientes cancéreuses ». Et pourtant, elles ont toutes deux dû affronter un mélanome, le plus dangereux des cancers de la peau. Mais elles l’affirment elles-mêmes : si elles avaient su, à l’époque, tout ce qu’elles savent aujourd’hui sur les UV, les choses n’auraient pas été si loin. A présent, ces jeunes filles débordantes de vie sont en rémission et veulent porter un message qui pourra peut-être un jour vous sauver la vie : « protégez-vous du soleil ! » Lire la suite