Le PET Scan

Qu'est-ce qu'un PET Scan?

Le PET Scan (Tomographie par Émission de Positrons ou TEP en français) est un examen isotopique. Il consiste à injecter un produit légèrement radioactif (isotope) dans le corps, qui va se fixer sur les tumeurs et/ou métastases. L'isotope le plus fréquemment utilisé lors d'un PET Scan est le FDG, une sorte de sucre fluoré dont la durée de vie n'excède pas 2 heures. Aucun risque, donc, d'être irradié(e) comme à Tchernobyl! 

À quoi sert un PET Scan?

Le PET Scan sert à détecter une tumeur cancéreuse et/ou des métastases, et à surveiller leur évolution. Une tumeur cancéreuse n'est pas une masse inerte. C'est un amas de cellules qui se divisent de manière rapide et incontrôlée et consomment beaucoup d'énergie. Une tumeur ou une métastase est donc une zone à haute activité métabolique. Le PET Scan permet de les repérer.

Comment se passe un PET Scan?

Première étape, le médecin spécialiste en médecine nucléaire commence par t'injecter un isotope dans le corps. L'isotope va se fixer sur les masses anormalement actives. Cette étape peut prendre un certain temps (une à deux heures). Deuxième étape, tu t'allonges sur la table du PET Scan, une machine semblable à un gros donut, et tu passes à travers le tube. Celui-ci contient une série de capteurs sensibles au rayonnement radioactif de l'isotope. Troisième étape, sur base des données enregistrées, de puissants ordinateurs reconstruisent les images finales.

Le PET Scan permet:

  • d'examiner l’ensemble du corps en un seul examen et donc de traquer des métastases. Préparation non comprise, il dure environ 50 minutes. 
  • de visualiser des tumeurs qui, à cause de leur petite taille, ne sont pas toujours visibles aux examens radiologiques classiques. Les tumeurs ayant une importante activité métabolique, le PET Scan permet de les voir, quelle que soit leur taille. 
  • de faire la différence entre une masse bénigne (non cancéreuse) et une tumeur cancéreuse (grâce à son activité métabolique). 

Précautions particulières

Le PET Scan ne demande pas de préparation particulière, mais il faut être à jeun. L'isotope est éliminé par l'organisme en quelques heures et ne provoque pas d'effets secondaires connus. Par contre, il est possible d'y être allergique.
Le PET Scan est formellement contre-indiqué en cas de grossesse ou d'allaitement.

Des examens à combiner

Si le PET Scan est très sensible aux augmentations d'activité métabolique liées aux tumeurs, il donne des images moins précises que le scanner. Voilà pourquoi de nombreux hôpitaux sont équipés de machines hybrides, capables de réaliser en même temps un scanner classique et un PET Scan. Ce qui permet de «superposer» les résultats des deux examens et de localiser tumeurs et métastases avec une grande précision.

©Vivio

Dernière adaptation le: 20/12/2016

Témoignages

Marcus a décidé de devenir Ami de la Fondation pour encore mieux soutenir la lutte contre le cancer. Une cause qui le mobilise d'autant plus depuis que son épouse a été touchée par un cancer du sein.Lire la suite