Infections

Le cancer n'est pas une maladie infectieuse. Les virus n'en jouent pas moins un rôle dans l'évolution de certaines tumeurs.

Les cancers causés par des infections virales

Lorsque le système de défense de l'organisme n'élimine pas une infection virale, les virus peuvent s'installer de façon chronique dans certaines cellules. À long terme, cette situation peut favoriser la dégénérescence cancéreuse de ces cellules.

C'est ce qui se produit par exemple dans la plupart des cas de cancer du col de l'utérus et pour le cancer primitif du foie (qui survient au niveau du foie, et donc n'est pas provoqué par la présence de métastases dans le foie).

La prévention

Il est donc possible de réaliser une prévention spécifique en empêchant l'infection par les virus concernés. Le vaccin contre l'hépatite B, par exemple, peut aussi prévenir un éventuel cancer du foie ! Le vaccin contre les papillomavirus humains (HPV) offre une protection d'environ 70 % contre le cancer du col de l'utérus.

Certaines bactéries jouent aussi un rôle dans le processus de cancérisation. Ainsi une infection par Helicobacter pylori est associée à une augmentation du risque de développer un cancer de l’estomac. A fortiori dans un contexte d’alimentation riche en sel.

Témoignages

Team van Professor Jean-Luc Van Laethem & Ilse Rooman
Le cancer du pancréas est un cancer présentant une mortalité très élevée. Seulement 10% des personnes atteintes par ce cancer sont encore en vie cinq ans après le diagnostic. Et malheureusement, on estime que ce cancer deviendra l’un des trois cancers les plus meutriers dès 2030.Lire la suite