Même sans surpoids, un ‘petit ventre’ est synonyme de risque accru de cancer

VRAI

Tour de taille2 Belges sur 3 ne savent pas qu’un ‘petit ventre’ fait déjà augmenter le risque de cancer, même si la balance n’indique aucun kilo superflu.

Un lien semble solidement établi  entre le tour de taille et un risque lié à plusieurs types de cancers : oesophage, colorectal, rein, pancréas, corps de l'utérus et prostate. Un ‘petit ventre’ augmenterait également le risque de cancer du sein - un des 3 cancers féminins les plus fréquents - chez les femmes ménopausées. 

Les mécanismes pouvant expliquer le lien entre surpoids et risque de cancer sont nombreux, et ce lien est clairement mis en évidence pour plus d’une dizaine de cancers . Parmi ces mécanismes, les plus importants concernent les phénomènes  inflammatoires, les dérèglements hormonaux et les perturbations du métabolisme du sucre. Ce sont précisément ces dernières perturbations qui se traduiraient par le développement d’un ‘petit ventre’.

Notre conseil

Dernière adaptation le: 23/11/2017

Témoignages

" Mon histoire avec le cancer a commencé quelques jours après le nouvel an, quand tout le monde se souhaite une bonne année et une bonne santé. Je sens une minuscule petite boule au niveau de mon sein, comparable à un petit grain de riz. Je suis en congé, donc je vais voir mon médecin le jour même. Elle ne sent rien, mais me prescrit tout de même une échographie par sécurité."Lire la suite